Testament de Johnny Hallyday: ce que représente son patrimoine

Isopix
Isopix

La famille Hallyday est déchirée autour de la succession du rockeur, Johnny Hallyday, décédé le 5 décembre dernier.

Ce lundi, Laura Smet a jeté une bombe en déclarant, par voie de ses avocats, qu’elle allait contester le testament de son père. David Hallyday s’est joint à sa demi-sœur. Les raisons de cette contestation ? Ils sont déshérités et «  l’ensemble de son patrimoine et l’ensemble de ses droits d’artiste  » seront exclusivement confiés à sa seule épouse Laeticia.

Le patrimoine matériel et immatériel de Johnny Hallyday est pour le moins conséquent. Mais que représente-t-il réellement ?

Le patrimoine immobilier

Johnny Hallyday était propriétaire de plusieurs demeures, dont celle de Marnes-la-Coquette, déjà en vente. Selon certaines estimations, le prix de vente de la propriété varierait entre 15 et 20 millions d’euros.

Sa villa « Jade » de Saint-Barthélemy, qui comporte 14 chambres, une salle de cinéma, une salle de sport, un spa et une piscine à débordement avec vue sur l’océan et la baie de Marigot, est en location. Pour une nuitée, il faut débourser 4.000 euros.

La résidence principale du rockeur défunt et de sa famille est celle de Los Angeles. Laeticia et ses filles, Jade et Joy, y sont retournées il y a peu de temps après avoir passé quelque temps à Saint-Barthélemy après le décès de Johnny.

Et contrairement aux informations qui courent, le chalet de Gstaad, en Suisse, a été vendu il y a plusieurs années.

Le patrimoine musical

Selon la loi française, les héritiers toucheront des droits d’interprète, d’éditions, d’auteur pendant 70 ans, à partir de la date de commercialisation des chansons, avant qu’elles ne tombent dans le domaine public. Ce qui signifie que les derniers albums de Johnny parus au cours des années 2010 rapporteront à Jade, 13 ans et Joy, 9 ans jusqu’en 2080. À titre d’exemple, les fils de Claude François touchent 7.500 euros par mois, 40 ans après sa mort.

Le talent de Johnny Hallyday n’a pas fini de rapporter puisque l’album posthume, en cours de mixage par Yarol Poupaud et Maxime Nucci, va vraisemblablement devenir l’une des plus grosses ventes de 2018.