Comment les avocats de Laura Smet vont contester le testament de Johnny Hallyday

Reporters
Reporters

Laura Smet et David Hallyday ont la ferme intention de contester le testament de Johnny Hallyday, qui lègue l’entièreté de son patrimoine à son épouse, Laeticia, et par conséquent, à ses filles, Jade et Joy.

Mais comment les avocats de la fille de Nathalie Baye comptent-ils s’y prendre ?

Il s’avère que ce testament n’est pas l’unique document à avoir été rédigé par Johnny Hallyday. Selon les informations du Parisien , la star avait déjà rédigé un testament en France à la fin des années 2000.

«  C'était un testament équitable. Johnny et Laeticia avaient signé une donation au dernier vivant. Ce qui voulait dire qu'à sa mort, sa femme recevait un tiers de son patrimoine personnel et artistique. Et les deux autres tiers étaient répartis entre les autres enfants : David, Laura, Joy et Jade  », a expliqué un proche de Johnny au quotidien français.

Cependant, ce document serait devenu obsolète et n’aurait donc plus de validité dans la procédure de contestation de Laura Smet de David Hallyday.

L’objectif pour les avocats de la fille de Johnny : faire annuler ce dernier testament rédigé aux États-Unis en invoquant un « vice de nullité ». «  Un règlement européen de 2015 impose aux ressortissants européens qui résident à l'étranger de choisir leur loi nationale pour le traitement de leur succession. Johnny Hallyday étant de nationalité française, seule la loi française est compétente en la matière  », a déclaré un proche du dossier au média.

Mais ici encore, un problème se pose. «  Depuis le 27 septembre 2017, et une décision de la Cour de Cassation, les enfants lésés doivent également justifier d’une situation économique de précarité ou de besoin  », a justifié Me Jacques Kaplan, avocat au cabinet parisien Picovschi, interrogé par Le Parisien.

L’affaire n’est certainement pas prête d’être bouclée.