Mort en vol d’un chiot placé de force dans le compartiment à bagages à main d’un avion

Kokito était un jeune bouledogue de moins d’un an.
Kokito était un jeune bouledogue de moins d’un an. - Instagram

L’histoire de cette famille bouleverse les réseaux sociaux. Aux États-Unis, Kokito est mort après avoir été placé dans le compartiment à bagages à main. Le vol de la United Airlines reliait Houston à New York. Avant le décollage, un membre de l’équipage a forcé une passagère à placer le sac dans lequel voyageait son chiot bouledogue dans le compartiment destiné aux bagages à main. La propriétaire de l’animal souhaitait de son côté caler ce sac sous son siège. Kokito est décédé pendant le vol.

«  C’est un tragique accident qui n’aurait jamais dû arriver  », a reconnu la compagnie aérienne qui a présente ses «  profondes condoléances à la famille  ». Le bouledogue français n’aurait en effet jamais dû se trouver là. Ce lundi 12 mars, jour de l’incident, la propriétaire du chien voyageait avec deux enfants dont un bébé.

18 décès d’animaux en un an pour la compagnie

Un témoin, Maggie Gremminger, explique que la jeune femme a demandé au personnel de bord de ne pas l’obliger à placer son chiot à cet endroit destiné normalement aux bagages à main. «  Elle disait ‘Mon chien est dedans, non, c’est mon chien’. En réponse, le membre d’équipage continuait à lui demander de le faire parce que c’était un danger là où il était, que c’était une sortie d’urgence, qu’on pouvait glisser  », relate-t-elle sur Twitter.

Le porte-parole de United Airlines, Charles Hobart, a insisté sur le fait que les billets de la famille – ainsi que du chien – avaient été remboursés intégralement et que la compagnie avait lancé une enquête interne.

D’après le ministère des Transports, 18 animaux sont morts dans des vols de United Airlines l’année dernière. Un incident de plus donc et une très mauvaise publicité pour la compagnie.