Top 5: les anecdotes les plus croustillantes sur les mariages de la couronne britannique

Le 19 mai, Meghan Markle et le prince Harry se diront «
oui
».
Le 19 mai, Meghan Markle et le prince Harry se diront « oui ». - Imago

Le 19 mai, le mariage royal sera sur toutes les bouches. En Grande-Bretagne, assurément. Mais aussi dans tous les autres pays du monde. D’ailleurs, à Londres, l’effervescence est déjà de mise autour de l’union de Meghan Markle et du prince Harry. Les fans de la famille royale sont déjà postés devant le château de Windsor, habillés en conséquence.

TOP 5

L’occasion de revenir sur les précédents mariages royaux qui regorgent d’anecdotes en tous genres, épinglés par BFMTV. Voici quelques-uns de ces faits insolites :

1. La Corée du Nord à la sauce anglaise

En 1981, Lady Diana dit « oui » au prince Charles. L’événement a un retentissement mondial et traverse même les épaisses frontières de la Corée du Nord. Le pays, alors dirigé par Kim Il-sung, émet des timbres à l’effigie du couple désormais marié. Rebelote en 1982 à la naissance du prince William.

Edition numérique des abonnés
D.R.

2. Sous pression, un lapsus

Cette deuxième place du top 5 est à nouveau en lien avec Lady Di. Au moment de dire « oui » à son futur mari, la jeune femme, alors âgée de 21 ans, cafouille et promet d’aimer « Philip Charles Arthur George » et non « Charles Philip Arthur George ». On peut aisément comprendre ce lapsus : 3.500 personnes avaient pris place dans la cathédrale Saint-Paul. Et, comme le rappelle BFMTV, 750 millions de personnes étaient postées devant leur écran de télévision pour assister à l’événement.

3. Un bon gros gâteau

On remonte le temps. En février 1840, la reine Victoria – qui a d’ailleurs instauré le blanc pour les robes de mariée – offre à ses invités un gâteau hors norme. La pièce pèse 136 kilos. Et, c’est une première, est surmontée de petits personnages représentant les mariés.

D’ailleurs, un bout de ce gâteau a survécu pendant plus de 178 ans. Vendu aux enchères en 2014, l’histoire ne dit pas si l’heureux acheteur a goûté ce qu’il reste de la pièce montée.

4. L’alcool pour oublier

En 1975, le roi George IV épouse Caroline de Brunswick. Si le mariage entre Meghan Markle et le prince Harry prouve que les unions royales sont désormais guidées par l’amour, cela n’a pas toujours été le cas. Ce mariage arrangé semblait déplaire à George. L’histoire raconte que celui qui n’était à l’époque que prince de Galles est arrivé bien enivré à son propre mariage.

5. Un brin de myrte

De 1840 à nos jours, les bouquets ont un point commun : à chaque mariage royal, la composition florale doit incorporer un brin de myrte. Ce symbole d’amour provient de deux buissons : soit celui planté par la reine Victoria sur l’île de Wight, soit celui qui pousse dans le jardin d’Elizabeth II.