Affaire Koh-Lanta: une information judiciaire ouverte pour «agression sexuelle»

Edition numérique des abonnés

Nouveau rebondissement dans l’affaire Koh-Lanta. Nos confrères de BFMTV avancent qu’une information judiciaire a été ouverte ce mardi 15 mai par le parquet de Nancy pour « agression sexuelle ». Cette décision fait suite aux soupçons qui pèsent sur un candidat après la plainte de Candide Renard. Cette aventurière, qui est aussi la fille de l’entraîneur de football Hervé Renard, accuse Eddy Guyot de l’avoir agressée sexuellement lors du tournage de Koh-Lanta. La saison prévue pour la rentrée a été annulée et le tournage arrêté.

Placé en garde à vue ce lundi 14 mai à son retour en France, Eddy Guyot a été libéré quelques heures plus tard. Il nie les faits et est défendu par Me Jérémie Assous. La police avait prévenu que « l’enquête se poursuivrait ». C’est désormais vérifié. L’affaire a été confiée à un juge d’instruction.