S’endormir sans stress

S’endormir sans stress

Que vous fassiez partie des personnes qui ne parviennent pas à s’endormir ou de celles qui se réveillent au beau milieu de la nuit, ceci va vous intéresser. Sébastien de Lophem et Vincent Mechele, deux ingénieurs de gestion Solvay, ont mis sur le marché un bandeau destiné à aider les insomniaques à trouver le sommeil. « J’ai beaucoup souffert de troubles pendant mes études, notamment à cause d’un environnement citadin bruyant », nous explique le premier, qui refuse de passer par la case médicaments, le comptage de moutons ou le délestage nocturne du réfrigérateur… NoisePanda est un bandeau possédant des écouteurs intégrés ultraplats destinés à diffuser une musique ou des sons relaxants (pluie, oiseaux, vent léger…). Il est relié, par un fil, soit à un smartphone, soit à un lecteur MP3. Le (futur) dormeur n’a alors plus qu’à choisir les sons qui lui inspirent le plus de sérénité. « Nous appliquons le principe du bruit blanc, nous explique Sébastien de Lophem. Il s’agit d’un son qui contient toutes les fréquences audibles ; du coup, quand un bruit intempestif apparaît, celui-ci va se noyer dans le bruit blanc. C’est un peu comme lorsque vous êtes à côté d’une cascade : si quelqu’un vous parle, le bruit de la cascade va couvrir sa voix qui deviendra inaudible. » C’est donc selon ce principe qu’est régi le fonctionnement du bandeau NoisePanda. Il permet, selon ses concepteurs, non seulement de couvrir les sons parasites qui font échouer toute tentative d’endormissement (les bruits ambiants, tout comme les acouphènes), mais aussi de nous empêcher de ressasser mille idées à la minute. « C’est la technique utilisée en méditation, précise Sébastien de Lophem. La nuit, ce qui nous empêche de dormir, ce n’est pas tellement le bruit de fond, ce sont surtout les pics sonores. Le bruit blanc permet de ne plus les entendre. Le bruit que perçoit le bébé dans le ventre de sa maman ou encore le son que fait l’eau en remplissant la baignoire sont des exemples de bruits blancs efficaces pour s’endormir. » Nous avons demandé au Dr Thierry Schmitz, médecin généraliste et naturopathe, s’il considérait que le bandeau NoisePanda pouvait présenter un danger pour la santé. « Je n’ai pas encore testé son efficacité. Pour ce qui est de son fonctionnement via une connexion filaire avec un smartphone ou un MP3, à partir du moment où l’on ne colle pas le téléphone portable à son oreille, a priori, cela ne me gêne pas trop. » Les intéressés y avaient songé : « Notre application s’utilise en mode avion et il n’y a donc pas d’émission d’ondes électromagnétiques, ni de connexion wi-fi, ni de Bluetooth », tient à préciser Sébastien de Lophem. De manière générale, pour favoriser l’endormissement, le Dr Schmitz préconise l’utilisation de méthodes naturelles : débrancher tous les câblages, boire une tisane de valériane, de passiflore ou de houblon, se procurer un remède homéopathique… « Alors, si certains sons favorisent le sommeil, pourquoi pas ? », consent-il.

Genèse du produit

Dans le cadre des études d’ingénieur, il est demandé aux étudiants de l’ULB de réaliser un travail d’entrepreneuriat en groupe : un ingénieur civil, un ingénieur industriel et un ingénieur de gestion ont pour mission, ensemble, d’améliorer un produit existant et de le rendre prêt à sa commercialisation. Le groupe a jeté son dévolu sur le bandeau SleepPhone, dont il s’est écoulé plus de 500.000 exemplaires sur le marché américain depuis 2007, bien décidé à en améliorer la qualité qui, selon Sébastien, ne répondait pas aux critères d’un produit destiné à l’Europe. Parmi ses défauts figurait notamment la matière – du polar – beaucoup trop chaude sous nos latitudes. Sébastien de Lophem a décidé par la suite d’en faire l’objet de son mémoire et de l’amener jusqu’au stade ultime avant sa mise sur le marché. Le reste du trio s’étant lancé dans d’autres aventures, Sébastien s’est associé avec Vincent Mechele, un ami habitué au lancement de start-up et le duo a ainsi réussi le coup d’envoi de NoisePanda.

L’extérieur du bandeau est en lycra et l’intérieur en tissu technique sportif pour réduire la chaleur. Il est équipé d’un indicateur de volume. L’application (téléchargeable gratuitement) contient un mélange de sons relaxants et de bruits blancs programmables, tout comme la durée. Prix de vente : 49,99 euros. Infos : 0487-680.278 et 0494-638.609.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Débauchage et espionnage industriel

    Si la France symbolise aujourd’hui le luxe, elle le doit à Louis XIV et son ministre Colbert.

    Le documentaire « L’invention du luxe à la française » est diffusé à 20h50 sur Arte ce samedi 5 décembre. C’est tout un pan de l’Histoire qui se dévoile.