Accueil Actu Soirmag

Bruno Le Maire confond Hermès et Mercure et devient la risée de Twitter

Le ministre de l’Économie aurait peut-être dû jeter un rapide coup d’œil à ses cours de mythologie romaine.

Temps de lecture: 2 min

En visite à New York pour rassurer les investisseurs américains sur le droit et la fiscalité française, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a voulu frapper fort… peut-être un peu trop fort !

« Je suis Hermès »

Très inspiré par son président « jupitérien », Bruno Le Maire n’a pas hésité à endosser à New York le rôle de messager, et pas n’importe lequel puisque le ministre de l’Économie s’est subitement transformé en une autre divinité, en se comparant à Hermès ! Lors de son discours, prononcé jeudi en anglais devant un parterre d’investisseurs de Wall Street, l’homme politique a ainsi déclaré : « Je sais qu’il y a des gens qui doutent de la France. Certains continuent de douter des changements. Nous attendons, nous verrons. Ils verront ! ». Et de poursuivre très humblement : « Emmanuel Macron est Jupiter. Je suis Hermès, le messager ».

Sauf que voilà, le ministre de l’Économie aurait probablement mieux fait de réviser ses cours de mythologie romaine avant de prendre la parole. En effet, Jupiter appartient à la mythologie romaine et Hermès, à la mythologie grecque. Pour être tout à fait exact, le ministre de l’Économie aurait dû se comparer à Mercure et non pas à Hermès ou alors, il aurait dû comparer Emmanuel Macron à Zeus. Sur Twitter, la bourde n’a pas échappé aux internautes...

ok1

ok2

ok3

ok4

Notre sélection vidéo

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une