Mosquées: la minorité agissante

©Belgaimage (La façade de la mosquée de Ripoll où officiait l’imam Abdelbaki es Satty, cerveau des attentats de Catalogne.)
©Belgaimage (La façade de la mosquée de Ripoll où officiait l’imam Abdelbaki es Satty, cerveau des attentats de Catalogne.)

De cet imam marocain de 45 ans dont les médias internationaux ont conclu après sa mort, le mercredi 17 août, qu’il voulait «  faire sauter Barcelone », on sait à ce stade de l’enquête sur l’attentat des Ramblas qu’il en serait l’un des cerveaux et qu’il aurait cherché avant ça à se fixer… en Belgique. Un article à lire dans votre Soirmag+, à télécharger ici : www.soirmagplus.be

 
 
À la Une du Soir.be
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous