Accueil Actu Soirmag

Il refuse de serrer la main d’Emmanuel Macron (vidéo)

Le chef de l’État a gardé son calme légendaire.

Temps de lecture: 2 min

Léger malaise le mois dernier au Touquet. Fin août, le Président de la République a été snobé par un homme qui a refusé de lui serrer la pince. Au milieu du bain de foule, le passant en question lui a lancé : «  Je ne vous salue pas ». Sans perdre son sang-froid, le Président s’est approché de l’homme et a répondu calmement : «  Vous allez bien ? ». «  On verra. On verra l’année prochaine », rétorque le passant à qui Emmanuel Macron a bien voulu rappeler une leçon de politesse. «  Vous savez, saluer, c’est de la politesse. Je suis gentil avec les gens », a déclaré le Président de la République. «  Je suis gentil aussi » a répliqué le passant, sans se démonter. «  Pas totalement  ! », corrige le chef de l’État. Un moment immortalisé par les caméras de l’émission « Quotidien ».

Ses prédécesseurs ont connu la même mésaventure

L’image était devenue un symbole de la fracture entre la CGT et le gouvernement. En octobre 2015, alors que la crise à Air France occupe encore l’espace médiatique, François Hollande se rend sur les chantiers navals STX de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique). Devant les caméras, un employé, syndicaliste CGT, refuse également de lui serrer la main et entame avec lui une discussion tendue sur la situation sociale du pays. Une mésaventure qui en rappelle encore une autre. En 2008, Nicolas Sarkozy se rend au Salon de l’Agriculture. Sur place, un quidam refuse de serrer la main au Président qui lui lance alors le célèbre : « Casse-toi pauv’con  ! ». Un échange beaucoup moins cordial que celui d’Emmanuel Macron.

Voir la vidéo sur mobile.

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une