Séisme au Mexique : Frida Sofia, la petite fille ensevelie sous les décombres n’a jamais existé

©Belga
©Belga

Mardi 19 septembre, le Mexique a été touché par un tremblement de terre de magnitude 7,1 sur l’échelle de Richter. Le séisme a fait plus de 200 morts dont plusieurs enfants et a détruit de nombreux bâtiments. Pendant deux jours, les médias du monde avaient relayé l’histoire de la petite Frida Sofia. L’enfant de 12 ans aurait été ensevelie et prise au piège sous les décombres suite à l’effondrement de l’école Enrique Rebsamen. La petite fille serait encore en vie et bloquée sous une table. Les secouristes mettaient tout en œuvre pour pouvoir sauver l’enfant et les habitants voyaient alors une lueur d’espoir. Mais à la grande surprise de tous : Frida Sofia n’existe pas.

La marine a rapporté la nouvelle et a présenté ses excuses pour la fausse information. « Nous avons la certitude que tous les enfants sont soit malheureusement morts, soit dans des hôpitaux ou chez eux » a déclaré ce vendredi le ministre de la Marine Angel Sarmiento. La jolie histoire avait tout de même des incohérences : aucun proche de la petite ne s’était manifesté devant l’école et aucune élève du nom de Frida Sofia n’était sur les listes de l’établissement.

La révélation de l’inexistence de l’enfant encore en vie sous les débris a provoqué la colère des citoyens. Ils pointent du doigt le gouvernement et la presse, dont la chaîne mexicaine Televisa qui a animé le cœur des mexicains avec l’histoire de Frida.

Mais alors pourquoi la rumeur a pris autant d’ampleur ? On peut imaginer que les habitants du pays et du monde entier avaient peut-être besoin d’une bonne nouvelle pour oublier l’horreur de la catastrophe…

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Classement des hôpitaux: comment bien choisir?

    BelgaImage

    En l’absence de classement officiel, il n’est guère facile de choisir l’établissement où se faire soigner. Quelques conseils pour orienter sa décision. Un dossier réalisé par Joëlle Smets et Myriam Bru.