Quotidien: «gros coup de pression» sur les invités d’Hanouna

DR
DR

Lors du dernier rendez-vous en date de TPMP, Cyril Hanouna a révélé, preuves à l’appui, que la prod de « Quotidien » n’hésitait pas à marcher sur ses plates-bandes, voire à essayer de lui subtiliser l’un ou l’autre invité de marque. En cause, la venue récente sur le plateau de la star du 800 m, Pierre-Ambroise Bosse que, vu la popularité du garçon,Yann Barthès aurait aimé avoir dans son émission avant son rival.

« Une émission qui a très mauvaise presse »

Le ton des messages de la prod de « Quotidien », tels qu’ils ont été envoyés à l’agent du champion et dévoilés par ce dernier en personne, est édifiant: « J'avais confiance en toi, tu m'avais dit que tu me recontacterais après avoir décalé l'invitation, pour que Pierre-Ambroise Bosse prenne du repos. Or, j'apprends sur Twitter qu'il va en fait chez TPMP. Pierre-Ambroise Bosse se passe ainsi du 1er talk-show de France au profit d’une émission qui a très mauvaise presse. »

« Ne prenez jamais les artistes en otage ! »

Benjamin Castaldi a commenté l’affaire en termes peu amènes: « C’est un mode de pression qui doit dater des années 90. De dire qu’on a mauvaise presse, ce n’est pas très sympathique. Je trouve cette méthode franchement dégueulasse. Si on fait un peu l’histoire, depuis cinq ans que vous êtes face à Yann Barthès, il y a eu 1.000 émissions et il vous a battu 50 fois. » A la suite de quoi, Hanouna a averti: « Ne prenez jamais les artistes en otage ! » Avant de revenir sur son différend avec Barthès: « La dernière fois, je lui ai proposé de prendre un café pour régler nos problèmes mais il a eu peur et il voulait aller porter plainte à la police ! Donc j'arrête de l'appeler car il est un petit peu fragile… »

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern