Quand Jean Rochefort faisait revivre les classiques de la littérature façon «boloss»

Capture d’écran - Youtube/Les BOLOSS des belles lettres
Capture d’écran - Youtube/Les BOLOSS des belles lettres

« C’est l’histoire d’un petit puceau tout mou comme les chocapics au fond de leur bol ». Voici, vu et résumé par Jean Rochefort, le début du roman de Gustave Flaubert, Madame Bovary. L’acteur français évoque l’un des personnages principaux du livre : « Son blaze, c’est Charles Bovary. Il rencontre un petite zouz campagnarde pas dégueulasse. Elle s’appelle Emma. C’est elle, le héros. C’est Madame Bovary ».

L’acteur s’était prêté au jeu des « BOLOSS des belles lettres ». La vidéo, publiée sur Youtube en mars 2015, fait un buzz incroyable. Vue à plus de deux millions de reprises, elle revient sur l’une des œuvres phares de la littérature française. Une première collaboration qui en a amené de nombreuses autres : le Petit Prince, Roméo et Juliette, les Misérables...

Voir la vidéo sur mobile

En verlan ou en argot

Cet immense acteur, véritable légende du cinéma français, avait donc décidé d’éduquer la jeunesse aux classiques de la littérature. À sa manière. Une façon décomplexée et enthousiaste qui lui collait si bien à la peau.

Après cette première plus que réussie, « Les BOLOSS des belles lettres » et Jean Rochefort remettent le couvert. Sur France 5 cette fois. Des capsules d’environ trois minutes, diffusées les jeudis, juste avant la sérieuse émission « La Grande Librairie ». Le style Rochefort plaît. « Les BOLOSS des belles lettres » proposent même, sur leur page Youtube, l’intégrale des capsules interprétées par Jean Rochefort. À voir !

Voir la vidéo sur mobile

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern