Condamné par erreur, un américain a été libéré après 23 ans en prison

© Capture d’écran Twitter
© Capture d’écran Twitter

Ce vendredi 13 octobre, Lamonte McIntyre a été libéré après 23 ans de prison, à l’âge de 41 ans. « C’est bien d’être dehors » a-t-il déclaré aux médias dans les bras de sa mère. Originaire du Kansas, Lamonte McIntyre avait été condamné pour un double meurtre en 1994. A l’époque, il n’avait que 17 ans lorsque il a été reconnu coupable sur base de témoignages de personnes qui se sont rétractées par la suite. Pourtant, aucune preuve physique n’avait pu démontrer le lien entre lui et les deux homicides. L’homme avait toujours clamé son innocence.

Le dossier était en train d’être réexaminé par un juge lorsque le procureur du comté de Wyandotte Mark Dupree a semé le doute sur l’implication de Lamonte McIntyre en faisant état de nouvelles informations, indique l’AFP. « A la lumière des informations reçues par mon bureau », le procureur « demande à la Cour de constater l’existence d’une injustice manifeste », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Selon le Washington Post, il n’y a jamais eu de mandat de perquisition. L’organisation Midwest Innoncence Project, qui a aidé Lamonte McIntyre à obtenir sa libération, a estimé que « L’enquête a été hâtive et superficielle ».

 
  • Serge Lama tire sa révérence: «Je suis usé»

    Belgaimage

    Exclusif : le chanteur « sent » le poids de ses 55 ans de carrière. Il a dû reporter une tournée d’adieu en province à cause du Covid. Sa jambe le fait souffrir. Mais l’amour (de la chanson) reste la grande affaire de sa vie. De notre envoyé spécial à Paris !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern