Harceler et séduire: quelles différences?

belagimage
belagimage

Pas une semaine ou presque ne passe sans qu’un cas de harcèlement sexuel ne soit dénoncé dans les médias. Et si cette agression n’est pas tolérable, sa dénonciation anonyme sur le net à laquelle incite le hashtag « balance ton porc » pose question. Tout comme le choix du mot « porc » qui transforme tout homme qui drague sans finesse en gros porc. Sans doute plutôt que balancer son porc, vaut-il mieux l’éduquer et lui expliquer les différences entre draguer et harceler. Les sexologues belges Pascal De Sutter et Julie Du Chemin, qui sortent aujourd’hui l’ouvrage « Les douze lois universelles du bonheur amoureux et sexuel », nous l’explique.

Pascal De Sutter : « L’homme a le droit de tenter sa chance et de faire des avances à une femme mais il doit le faire en étant conscience des limites à ne pas franchir. Le séducteur va approcher la femme mais lui laisse de l’espace et la possibilité de réagir. Il peut même tenter une deuxième approche s’il laisse du temps s’écouler. Combien de couples ne m’ont pas raconté leurs débuts et précisé que monsieur avait dû se montrer persévérant auprès de madame. Certaines femmes ont besoin d’un homme qui les poursuit un peu pour se laisser séduire. Les hommes peuvent insister mais en laissant l’autre exister. Le harceleur au contraire insiste, continue et ne respecte pas l’espace de la femme. »

Julie Du Chemin : « Comme on l’explique dans « Les douze lois universelles du bonheur amoureux et sexuel », la différence entre le harceleur et le séducteur, c’est l’espace et le temps que l’on accorde à l’autre. Le séducteur respecte une certaine distance avec l’autre. Il approche puis recule pour laisser l’autre s’approcher. Ou s’éloigner. Le harceleur envahit l’espace de l’autre. Il lui prend son temps également en se montrant souvent pressé et impatient. »

Pascal De Sutter : « Si un homme a peur de harceler, il lui suffit de demander à l’autre s’il le trouve un peu envahissant ou agaçant. Si l’autre répond par l’affirmative, il lui faut prendre distance. Mais personnellement, je trouve que les hommes peuvent continuer à faire des compliments aux femmes si leurs intentions appartiennent à l’admiration gratuite et au respect. Ils peuvent dire à une femme : « Oh vous êtes sublime, passez une belle journée ! Ce n’est pas du harcèlement. »

 
  • Belgaimage

    François De Brigode, photographe du confinement

    Le journaliste de la RTBF partage au quotidien un cliché de la situation actuelle.

  • Belgaimage

    Soutenons nos héros: vos messages

    Vous êtes nombreux à avoir répondu à notre appel de soutien envers tous les héros du quotidien pendant ce confinement. Voici une sélection de vos encouragements précieux. Merci à vous tous !

  • Dominique Strauss Kahn and Myriam L Aouffir attend the 16th Marrakech International Film Festival. Marrakech, Morocco - 05/12/2016//COLLET_0005-111/Credit:GUILLAUME COLLET/SIPA/1612060209 *** local caption *** 00784161

    Le retour gagnant de DSK

    Neuf ans après l’affaire du Sofitel, Dominique Strauss-Kahn s’est refait une santé. Aussi discret dans les médias qu’actif dans les affaires…

Signé duBus
Signé Stéphane Bern