La souplesse de ce robot-gymnaste risquerait de vous complexer (vidéo)

En 2015, Atlas était capable de bouger son bras. Depuis, le protégé de Boston Dynamics a bien grandi et est devenu un prodige de la gymnastique. Crédit
: Reuters
En 2015, Atlas était capable de bouger son bras. Depuis, le protégé de Boston Dynamics a bien grandi et est devenu un prodige de la gymnastique. Crédit : Reuters

Atlas a un nouveau tour dans son sac. La société Boston Dynamics, dont la spécialité est le développement de robots aux déplacements avancés, vient de publier une vidéo montrant les nouvelles performances de sa vedette humanoïde. Il a développé d’impressionnantes caractéristiques. En plus de s’adapter avec fluidité au terrain, Atlas est désormais capable de sauter : en avant, en hauteur. Il tourne sur lui-même. Et exécute même des saltos arrière à en faire pâlir certains gymnastes. La réception est parfaite. C’est un 10.

Voir la vidéo sur mobile

Au départ, les expériences menées par l’entreprise intéressaient l’armée américaine. Mais les robots se sont révélés trop bruyants à l’utilisation et incapables de porter des charges lourdes sur le champ de bataille. L’entreprise, créée en 1992, avait été ensuite rachetée en 2013 par Google. Mais sans débouchés concrets sur les marchés, le géant américain a revendu Boston Dynamics à une firme japonaise.

 
  • Delphine: les secrets d’une royale réconciliation

    Le Roi a invité sa demi-sœur pour un déjeuner à deux au Château de Laeken. La rencontre étant informelle, tous deux posent de manière relativement décontractée, sur fond de fleurs et d’assiettes de grand-mère.

    Le roi Philippe a invité sa demi-sœur à déjeuner à Laeken pour faire connaissance. Le lendemain, le roi Albert et la reine Paola se sont déclarés heureux de cette initiative. Décryptage d’un moment de communication d’ores et déjà historique !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern