Accueil Actu Stars

Avant d’épouser le prince Harry, Meghan Markle va devoir suivre un entraînement militaire

Simulation de prise d’otage ou de kidnapping, l’actrice va avoir du pain sur la planche !

Temps de lecture: 2 min

Son chemin est semé d’embûches. Meghan Markle sait pourtant dans quoi elle s’est engagée en se fiançant au prince Harry. Le mariage aura lieu au printemps 2018. D’ici là, l’actrice aura fort à faire. « Nous sommes un couple. Nous sommes amoureux. (…) Personnellement, j’adore les grandes histoires d’amour », déclarait-elle au magazine Vanity Fair. Force est de constater qu’elle va avoir l’occasion de prouver son amour au prince Harry dans les prochains mois.

Comme le rappelle Mashable, entrer dans la famille royale britannique implique d’être prêt à tout. Même aux scénarios les plus effrayants. Dès lors, un entraînement militaire est mis en place. Et Meghan Markle ne va pas échapper à la règle. Il lui faudra savoir réagir au « cas où les choses tourneraient mal ».

En effet, malgré une sécurité présente 24h/24 autour d’eux et un personnel surentraîné, les membres de la Royal Family doivent être préparés, par exemple, à tomber dans une embuscade ou à être pris en otage. Alex Bomberg, ancien assistant royal ("Royal Aide") qui a maintenant fondé sa propre entreprise de protection personnelle, a expliqué à The Independent en quoi consisterait probablement la formation de Meghan Markle.

Les cheveux de Lady Di prennent feu

L’actrice débutera normalement son entraînement militaire par une simulation de prise d’otage. « Imaginez-la placée dans une pièce, traitée comme une otage, et le SAS (les forces spéciales britanniques, ndlr) envahit la pièce », décrit-il. La formation l’aidera également à savoir « comment se comporter sans protection rapprochée, et donc de savoir ce qu’elle pourrait faire dans le cas où les choses tourneraient mal ».

Si elle s’inquiète, Meghan Markle pourra toujours trouver des renseignements auprès de sa belle-sœur Kate Middleton qui a dû vivre la même expérience avant son mariage avec le prince William en 2011. Avant elle, c’est la princesse Diana qui avait dû suivre cet entraînement militaire. On était alors en 1983 mais l’entraînement antiterroriste au quartier général du SAS avait tourné au cauchemar. Les cheveux de « Lady Di » étaient partis en fumée quand la princesse avait été touchée par un éclat de grenade paralysante.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une