Avec 5000 euros par mois, une députée française se plaint de «manger pas mal de pâtes»

Avec 5000 euros par mois, une députée française se plaint de «manger pas mal de pâtes»
Isopix

Après être passée de 8.000 euros à 5.000 euros par mois après son élection, une députée française de La République en marche se plaint de devoir changer son mode de vie.

« Je vais moins souvent au restaurant, je mange pas mal de pâtes, j’ai ressorti des vêtements de la cave et je vais devoir déménager », a-t-elle expliqué au quotidien français L’Opinion.

Une déclaration qui pourrait mal passer compte tenu du fait que les députés français, avec un revenu annuel moyen de 58.825 euros, se situent nettement au-dessus des 22.420 euros gagnés en moyenne par les Français, selon Le Monde.

D'autres députés de La République en marche tiennent cependant un discours très différent de leur camarade. « Face à une aide soignante, on sait qu’on ne peut pas dire ça », considère un élu LREM, tandis qu’un autre voit la réalité en face : « Je ne vais pas me plaindre de gagner 5 000 euros par mois ».

 
  • Enquête: les anti-vaccins en Belgique

    BelgaImage

    Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? Sont-ils dangereux pour la santé publique ? Plongée dans cette nébuleuse anti-vaccins qui se fait de plus en plus entendre en Belgique grâce à la crise du coronavirus. Enquête réalisée avec le soutien du Fonds pour le journalisme en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern