À la télé ce soir: deux films d’action qui en jettent, ‘La Mémoire dans la peau’ ou ‘Men in Black’

À la télé ce soir: deux films d’action qui en jettent, ‘La Mémoire dans la peau’ ou ‘Men in Black’
Christophel

Le lendemain de Noël, rien de mieux qu’un petit coup d’adrénaline. C’est ce que le Soir Mag vous propose ce mardi soir avec deux films d’action. Le premier est un vrai bijou de suspense et de mystère. Le second est un gros carton du cinéma, qui mêle savamment l’action et la fantaisie.

La Mémoire dans la peau, à 20h05 sur La Deux

Rares sont les films d’action américains qui, au cours de la décennie écoulée, ont rassemblé autant de qualités que les trois volets des mésaventures de Jason Bourne, dont celui-ci est le premier – sorti en 2002 et réalisé par Doug Liman. Une intrigue prenante, des rebondissements intelligents et une ambiance de mystère permanente. Hitchcock n’est vraiment pas loin.

Le corps d’un homme flotte sur la Méditerranée. Repêché par des marins, le naufragé est incapable de se souvenir de son nom. Ramené à Marseille, il découvre un microfilm placé sous sa peau et apprend qu’il s’appelle Jason Bourne.

Une adaptation très convaincante du roman de Robert Ludlum. Matt Damon s’impose en espion amnésique.

Voir la vidéo sur mobile

Men in Black, à 20h00 sur Club RTL

Lointaine parodie techniquement survitaminée des « Envahisseurs », célèbre série télé des années soixante, ce cocktail assez réussi d’action et d’humour fut l’un des gros succès commerciaux de sa décennie. Ici, il s’agit du premier opus de la trilogie, réalisé en 1997 par Barry Sonnenfeld. Dix ans après le numéro deux du même acabit, le numéro trois est enfin sorti avec succès, en 2012.

Les « Men in Black » sont des agents du gouvernement qui ont une mission secrète délicate à remplir. Leur tâche consiste à surveiller les populations extraterrestres sur Terre et à en assurer l’intégration. Deux d’entre eux s’intéressent aux agissements d’un alien aux projets plutôt déments.

Un régal d’humour, doublé d’un spectacle haletant et savoureusement interprété.

Voir la vidéo sur mobile

 
  • Il y a 80 ans: la Belgique occupée

    Les soldats de la Wehrmacht hissent le drapeau nazi sur le toit du château royal de Laeken.

    Après la campagne des 18 jours, notre pays est envahi par l’armée allemande. D’abord effrayée, la population se fait peu à peu à l’idée d’intégrer un Reich censé durer 1.000 ans... Et ne manquez pas la suite de notre série : le 7 octobre, la Résistance. Le 15 octobre, la Collaboration.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern