Accueil Actu Soirmag

Le prince Philip aurait «blagué» sur un homme barbu: «Est-ce un terroriste?»

Le mari de la reine d’Angleterre est un spécialiste des plaisanteries politiquement incorrectes.

Temps de lecture: 2 min

Le prince Philip aurait récidivé ! Il faut dire que le Britannique n’est pas à son coup d’essai, lui qui aime bien gratifier ses proches de son humour parfois à la limite du politiquement correct. Ce 31 décembre, le Britannique aurait donc encore frappé, à en croire une information du Daily Mail qui se base sur le témoignage d’un homme présent dans la foule qui accueillait la famille royale. Le prince aurait ainsi flirté avec la frontière du bon goût alors qu’il passait les fêtes de fin d’année à Sandringham, en compagnie du reste de la royal family.

« Est-ce un terroriste  ? », aurait-il ‘blagué’ en compagnie de sa fille, la princesse Anna. Le prince Philip aurait ainsi désigné un homme portant une longue barbe rousse avant de se retourner vers son garde du corps pour lui glisser la boutade. L’information du Daily Mail peut surprendre. Elle révèle en réalité le tempérament fougueux du prince consort, âgé aujourd’hui de 96 ans et qui a annoncé, en août dernier, qu’il se retirait de la vie publique.

« Vous allez tous finir bridés »

Les blagues limites, ça le connaît. Le mari de la reine d’Angleterre a plusieurs gaffes à son actif. Exemple, en 1986, lorsqu’il avait lancé cette boutade à des jeunes Britanniques qui étudiaient alors en Chine : « Si vous restez ici plus longtemps, vous allez tous finir bridés ». Ou encore lorsqu’il avait tenté : « Vous vous battez encore à coups de lance  ? » auprès d’un entrepreneur aborigène en 2002.

En 2001, il avait ainsi lâché à un enfant qui lui disait rêver d’une carrière d’astronaute : « Tu es trop gros ». Pour le tact, on repassera. Des dérapages qu’Elizabeth II semble à peine prendre en compte. Lors de ses récents vœux de Noël, la reine d’Angleterre avait souligné « le sens unique de l’humour » de son époux.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

À la Une