10 choses surprenantes sur Meghan Markle

10 choses surprenantes sur Meghan Markle

1. Meghan va rapporter des millions à l’économie anglaise.

L’actrice américaine de 36 ans pourrait rivaliser avec Kate Middleton dans la catégorie des "boosters" d’économie ! En 2015, l’effet Kate a "rapporté" près de 152 millions de livres sterling au pays. Que ce soit dans le secteur de la mode, de la beauté ou du tourisme, l’arrivée de Meghan au sein de la famille royale est tout bénéfice pour les sujets de la couronne britannique. « Même s’il est difficile de spéculer sur les montants exacts, il peut être attendu que Mademoiselle Markle rejoigne la duchesse de Cambridge en tant qu’ambassadrice de la monarchie, spécialement aux États-Unis et au Canada », a avancé un économiste britannique, David Haigh.

2. La fiancée du prince Harry a eu l’honneur de passer les fêtes de Noël avec la Reine et les membres du clan Windsor.

Un réel privilège ! Normalement, seuls les couples mariés peuvent prétendre à participer au dîner organisé par la Souveraine. En 2010, alors que Kate Middleton et William avaient annoncé leurs fiançailles au mois de novembre, la future épouse n’avait pas été invitée à la Noël. La présence de Meghan au château de Sandringham dans le Norfolk rompt avec le protocole et prouve à quel point Elizabeth II a déjà adopté la fiancée de son petit-fils adoré.

3. Star hollywoodienne, Meghan Markle a l’habitude et… le don pour se mettre en valeur.

Sur les tapis rouges des festivals, elle portait régulièrement avec élégance des robes de créateur et, à l’instar de Kate, est donc devenue en quelques jours une nouvelle icône de la mode. Lors de ses apparitions publiques, son look, à la pointe des nouvelles tendances, est analysé… puis copié. Le manteau blanc qu’elle portait lors de l’annonce de ses fiançailles s’est vendu comme des petits pains. Le site canadien de la marque The Line a été pris d’assaut et le vêtement, vendu quand même près de 500 euros, s’est trouvé en rupture de stock en quelques heures ! Quelques jours plus tard, lors d’une sortie officielle avec Harry, Meghan portait discrètement un sac à main de la marque écossaise Strathberry. Une fois encore, cet accessoire valant plus de 500 euros est rapidement devenu un objet de convoitise pour toutes les fashionitas. Là encore, seules les plus rapides auront été satisfaites, le modèle étant épuisé en quelques heures.

4. Lorsqu’elle deviendra l’épouse du prince Harry, Meghan Markle devrait obtenir le titre de "duchesse du Sussex".

Mais la jeune femme devra cependant patienter… cinq ans avant d’utiliser son titre de noblesse ! N’étant pas de nationalité britannique, Meghan va d’abord devoir être naturalisée, un processus qui prend du temps. La fiancée de Harry devra en effet résider cinq ans sur le territoire anglais avant de pouvoir demander la citoyenneté britannique. Une procédure qui aurait pu évidemment être accélérée, mais pour ne pas utiliser de passe-droit, la jeune femme a choisi de suivre la procédure normale. Enfin, si elle sera duchesse, Meghan ne pourra jamais être appelée "princesse" Meghan. Seules les personnes issues de la famille royale ont le droit de porter le titre princier suivi de leur prénom.

5. Autre point commun entre Meghan et Kate, elles ne se font pas appeler par leur vrai prénom !

Si l’épouse de William a opté pour Kate, diminutif de son prénom Catherine, Meghan a pris comme nom de scène son second prénom, son premier étant Rachel, le même prénom que celui du personnage qu’elle interprétait dans la série "Suits".

6. Tout comme le prince Harry, Meghan adore les animaux.

Elle a deux chiens, Bogart et Guy, dont elle n’hésite pas à poster de nombreuses photos sur les réseaux sociaux. Si l’un des deux toutous l’a rejointe en Angleterre, l’autre, Bogart, est finalement resté aux États-Unis. Un véritable déchirement pour sa maîtresse.

7. Elle est très proche de Serena Williams.

Sur le blog qu’elle tenait, The Tig, elle avait écrit : « Nous avons le même âge, nous avons toutes les deux un penchant pour les sauces piquantes et nous adorons la mode ! » La star de tennis pourrait d’ailleurs être l’une des demoiselles d’honneur de Meghan.

8. Meghan aurait-elle succombé à la chirurgie esthétique ?

C’est du moins ce que de nombreux spécialistes s’accordent à dire. L’actrice aurait refait son nez, une intervention courante à Hollywood.

9. Suite à l’annonce du mariage prochain, deux stars ont déjà proposé de venir animer les festivités !

Les artistes Sam Smith et Stormzy sont volontaires pour venir chanter au mariage royal.

10. Meghan a un demi-frère et une demi-sœur nés du côté de son père Thomas Markle.

Et le demi-frère de Meghan pourrait faire tache dans le tableau. Thomas Jr a récemment été arrêté en état d’ébriété pour avoir pointé une arme à feu sur la tête d’une femme lors d’une altercation musclée.

À la Une du Soir.be
 
 
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous

Le choix de la rédaction
  1. SOCCER JUSTICE SPORTING ANDERLECHT TRAINING CENTER SEARCH

    Un air de sérénité pendant les perquisitions à Anderlecht

  2. Emmanuel Macron est très attendu pour son face à face avec la presse, ce jeudi en début de soirée.

    Macron: la suppression de l’ENA, mais encore?

  3. Tous les partis francophones s’accordent pour appellent à la création d’une instance de contrôle totalement indépendante.

    Survol de Bruxelles: la position des différents partis

Chroniques
  • Un «Stemtest» pour voter en connaissance de cause

    Sa première annonce, il y a quelques semaines, était plutôt hésitante : « Ah oui, le président de parti me murmure que je dois dire explicitement que je suis candidat Premier ministre. » Depuis cette révélation, Jan Jambon, vice-Premier ministre dans le gouvernement précédent, ne cesse de le répéter, d’abord à la presse flamande ; après en français, et même dans un clip lancé sur tous les réseaux sociaux : « Je suis Jan Jambon, et je suis candidat Premier ministre. » Pour Charles Michel, l’actuel Premier ministre, c’est son porte-parole, Georges-Louis Bouchez, qui répond au micro de LN24 : « Charles Michel serait un meilleur Premier ministre, j’en suis certain ». Puis, n’oublions pas Elio Di Rupo, toujours président du PS, qui, déjà en automne 2018, expliquait sur le plateau de Jeudi En Prime qu’« être Premier ministre signifie...

    Lire la suite

  • Bulletin des ministres: la Belgique de fiston fait mieux que celle de papa

    Soixante-deux journalistes du « Soir », du « Standaard » et de « Bruzz » à Bruxelles se sont prêtés à l’exercice délicat d’attribuer une cote à tous les ministres francophones et flamands de ce pays. Nous publions ce mercredi les derniers bulletins. Un exercice qui contient certainement sa part de subjectivité mais qui livre d’intéressants enseignements. On constatera d’abord qu’en appliquant la même méthode d’évaluation, le gouvernement fédéral obtient une moyenne de 54 %, alors que Bruxelles atteint 59...

    Lire la suite