Accueil Actu Télé

Laurent Wauquiez n’a saisi ni la justice ni le CSA à propos des enregistrements de l’émission «Quotidien»

Pour l’heure, le chef de file de la droite française n’a pas bougé le petit doigt.

Temps de lecture: 1 min

Il le criait sur tous les toits : il allait porter plainte. Mais aussi saisir le Conseil supérieur de l’Audiovisuel français. Le 20 février, sur BFMTV, il dénonçait les « méthodes de voyous » utilisées par l’émission « Quotidien » qui avait dévoilé des enregistrements du chef de file des Républicains lors de cours donnés dans une école de commerce lyonnaise.

Yann Barthès s’était même réjoui de cette future plainte, arguant que le procès serait « passionnant ». Pourtant, dix jours plus tard : rien. Joint par Libération, le parti de droite français confirme qu’aucune plainte n’a été déposée. Les Républicains précisent en outre que seuls « les avocats de Laurent Wauquiez communiqueront le moment voulu ».

Pour le CSA, rebelote. Comme l’affirme L’Express, l’autorité de régulation n’a « toujours pas » été saisie par l’homme politique. D’autant que les chances, pour Laurent Wauquiez, d’obtenir gain de cause sont faibles. Il faudrait, pour que Quotidien soit condamné, que les échanges tenus dans cette école d’enseignement supérieur soit considérés comme relevant du privé.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Télé

Voir plus d'articles

À la Une