Le voisin de l’enfant sauvé par Mamoudou Gassama témoigne: «Je ne pouvais pas le hisser» (vidéo)

Le voisin de l’enfant sauvé par Mamoudou Gassama témoigne: «Je ne pouvais pas le hisser» (vidéo)
Thibault Camus - AFP

« Pourquoi ce voisin n’a-t-il pas réagi ? » C’est la question que beaucoup d’observateurs se posaient à la vue de la vidéo qui montrait Mamoudou Gassama grimper trois étages d’un immeuble parisien, à mains nues, pour sauver un enfant suspendu dans le vide. Sa supposée apathie a déclenché de nombreuses réactions et attiré les théories du complot. À quelques mètres de l’enfant, ce voisin semble éprouver des difficultés pour attraper l’enfant, âgé de quatre ans. Une séparation entre les deux balcons l’empêche d’agir en toute liberté. Sur la vidéo publiée par Le Parisien et vue plus d’1,7 millions de fois, un témoin racontait déjà les raisons de cette inaction.

Voir la vidéo sur mobile

« Exploit accompli ensemble »

Pour le Parisien, cet homme s’est exprimé : « Vu la configuration du balcon, je ne pouvais pas le hisser. Je ne voulais pas prendre le risque de lâcher sa main, j’ai préféré y aller doucement », se dédouane-t-il. « Quand je suis arrivé sur mon balcon, il était déjà en train d’escalader, il était tellement rapide », explique-t-il ensuite au sujet de Mamoudou Gassama, ce héros porté aux nues par une partie de la population française et accueilli en grande pompe à l’Élysée par Emmanuel Macron ce lundi 28 mai. Le président français a décidé de lui accorder la nationalité française. Et pour cause, ce Malien de 22 ans était jusqu’alors sans papiers, arrivé en France en septembre dernier.

Chute d’un étage

Sur la vidéo, on voit le voisin arrivé en toute hâte sur son balcon. Réveillé par « des hurlements dans la rue », explique-t-il au quotidien français. Il était 20 heures, ce samedi 26 mai, quand les faits sont arrivés dans cet immeuble de la capitale française. « Le petit saignait à l’orteil », dévoile-t-il. Une fois le sauvetage effectué, ce voisin aurait proposé à Mamoudou Gassama et à l’enfant de se sustenter chez lui en attendant les secours :

« Mamoudou était très fatigué, on n’a pas tellement communiqué, il était encore sous le choc ». Cet homme a également donné plus de précision sur les faits : « Le petit a été très courageux puisqu’il est tombé d’un étage avant de se rattraper sur le balcon juste en dessous  ! », raconte celui qui entend revoir Mamoudou Gassama « pour le féliciter de cet exploit qu’on a accompli ensemble ».

 
  • Comment les animaux vivent le deuil

    PHOTONEWS_10771703-039

    Les hommes ne sont pas les seuls à être affectés par la disparition d’un proche. Les bêtes aussi connaissent une forme de deuil. Voici quelques histoires étonnantes et interpellantes.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern