Une start-up japonaise proposera des «étoiles filantes à la demande» en 2020

©Belgaimage
©Belgaimage

Une start-up japonaise se prépare à organiser une spectaculaire pluie de météores au-dessus de la ville de Hiroshima au printemps 2020, en espérant séduire ensuite des clients du monde entier avec ce premier service « d’étoiles filantes à la demande ».

Basée à Tokyo, la société ALE finalise le développement de deux micro-satellites qui, une fois placés en orbite, seront capables d’éjecter de petites balles. Ces projectiles se désintégreront en pénétrant dans la couche atmosphérique, en dégageant une très forte luminosité au contact des molécules de l’air.

400 balles

À bord de chaque satellite se trouveront 400 balles à la composition chimique gardée secrète et dont la couleur pourra varier en fonction des ingrédients employés. Cela permettrait d’illuminer 20 à 30 événements, selon la compagnie.

Grâce à sa météo clémente, sa géographie et ses atouts culturels, c’est Hiroshima qui aura la primeur de ce feu d’artifice céleste. Chacune des étoiles ne devrait briller que quelques secondes, puis disparaître intégralement bien au-dessus de la surface terrestre, écartant ainsi tout danger selon la société.

Le monde entier est ciblé

Mais les ambitions d’ALE et de sa présidente, l’astronome Lena Okajima, vont bien au-delà du Japon. « Nous ciblons le monde entier, puisque notre réserve d’étoiles filantes se trouvera dans l’espace et pourra être distribuée partout », a-t-elle expliqué à la presse cette semaine.

À plus long terme, ALE étudie même la possibilité d’utiliser des satellites déjà présents dans l’espace, qui ne seraient plus opérationnels, pour créer des étoiles filantes « géantes » en les précipitant dans l’atmosphère.

 
  • Les montages financiers des royaux européens

    Plongé jusqu’au cou dans l’affaire Epstein, le prince Andrew a déclenché une nouvelle polémique en Angleterre en créant une très discrète société privée pour assurer la gestion de ses avoirs.

    Familles royales ou grandes familles de la noblesse ou de la haute bourgeoise, elles sont nombreuses à utiliser des constructions juridiques, comme des fondations, pour transmettre et perpétuer leur patrimoine.

  • GELUCK_belgaimage-174625282-full

    Geluck face à ses détracteurs

    Les détracteurs du projet de musée de Philippe Geluck sortent les griffes.

  • Le complexe des serres se découvre de plus loin cette année grâce à une belle promenade dans le parc privé du château.

    Parcours inédit dans les Serres de Laeken

    En raison du corona, une partie du complexe est inaccessible, mais, en échange, les visiteurs peuvent faire une longue promenade dans le parc du château royal ! À découvrir dès le 13 mai.

  • Le fisc peut s’emparer de 80% de la valeur d’un héritage à destination d’un ami ou d’un neveu. Le legs en duo est une solution à envisager à l’heure d’anticiper sa succession.

    Héritage, les règles ont changé

    Pour alléger les droits de succession, il est souvent intéressant d’inclure une association dans ses héritiers. Attention, les règles ont changé ! Explications.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern