Bagarre à Orly: Booba estime que ce qui est arrivé est «inexcusable et déplorable»

© Belga
© Belga

Ce vendredi 3 août a eu lieu le procès des rappeurs Booba et Kaaris, jugés en comparution immédiate. Pour rappel, les deux rivaux sont poursuivis pour leur participation à une violente bagarre mercredi à l’aéroport d’Orly.

Durant l’audience, les deux groupes ont été séparés dans deux boxes pour éviter tout débordement. Lorsque les prévenus sont invités à s’exprimer s’ils le souhaitent, Booba a tenu à prendre la parole. « Ce qui est arrivé est inexcusable, déplorable » a-t-il plaidé devant le tribunal, évoquant les « familles qui voyagent », les « gens qui travaillent », et les enfants présents à l’aéroport. Le rappeur de 41 ans a assuré qu’il ignorait que son rival Kaaris voyageait en même temps que lui. « Si j'avais su, j'aurais changé mes billets » à cause de leurs « antécédents » a-t-il déclaré selon nos confrères de FranceInfo. Booba a également précisé qu’il est « bien évidemment prêt à payer 50% des dommages et intérêts ».

Le procès des deux individus a finalement été reporté au vendredi 6 septembre. Le tribunal correctionnel de Créteil a ordonné leur placement en détention provisoire ainsi que pour les 9 autres prévenus ayant pris part à la rixe. Le président du tribunal a justifié sa décision par « l’animosité persistante entre les deux groupes », le risque de nouvelles altercations et la nécessité de protéger « l’ensemble des personnes ».

Dans l’attente de la nouvelle audience, les deux clans ont été incarcérés dans deux prisons différentes. Les uns seront à Fleury-Mérogis (Essone) et les autres à Fresnes (Val-de-Marne), indique FranceInfo.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern