Accueil Actu Stars

Alec Baldwin raconte l’enquête journalistique qui a tenté de le lier au #MeToo

L’acteur américain s’est confié dans les colonnes du Hollywood Reporter en marge du mouvement #MeToo.

Temps de lecture: 2 min

Alec Baldwin n’a jamais été vraiment inquiété par lemouvement #MeToo. Aucune accusation d’abus sexuel ne plane sur lui malgré les nombreux témoignages de femmes depuis que le scandale Weinstein a éclaté aux États-Unis. Il a par contre très tôt reconnu les comportements sexistes qu’il a pu avoir à l’encontre de certaines femmes.

Par la suite, l’acteur américain a fait l’objet d’investigations de la part de journalistes qui ont tenté de lui attribuer des histoires « sordides », comme l’écrit 20 Minutes. Dans le média Hollywood Reporter, dont il fait la Une, Alec Baldwin raconte que des journalistes ont interrogé une actrice avec qui il a tourné dans les années 80 et qui était mineure à l’époque. Ils voulaient savoir si l’acteur avait eu un comportement déplacé avec elle. Après cette enquête, la comédienne en question a contacté Alec Baldwin pour lui expliquer ce qui se tramait autour de lui.

« Un feu qui a besoin de petit bois »

« Elle m’a appelée pour me dire : ‘une costumière leur a dit que tu m’avais sexuellement agressée, que j’étais constamment assise sur tes genoux et ils voulaient mon commentaire. Je leur ai dit que c’était ridicule et que tu ne m’avais jamais rien fait’. Là, je me suis dit ‘Wow, ils cherchent des gens. C’est un feu qui a besoin d’être ravivé et ils viennent pour moi’ », raconte celui qui note tout de même qu’il ne considère pas cette accusation comme faisant partie d’une « chasse aux sorcières ».

« Il y a beaucoup de faits avérés », pointe Alec Baldwin au sujet des nombreux cas qui ont émaillé Hollywood depuis un an. « Mais ce qui m’inquiète c’est qu’il s’agit d’un feu qui a besoin de petit bois constamment », constate-t-il. Un petit bois dont il ne ferait définitivement pas partie.

Notre sélection vidéo
Sur le même sujet

Aussi en Stars

Voir plus d'articles

À la Une