Testé pour vous : Sony WH-1000X M3

Edition numérique des abonnés

Le WH-1000X M3 constitue déjà la troisième génération de casque à réduction de bruit active de Sony. Si la deuxième n’avait marqué qu’une modeste évolution par rapport à la première, on trouve ici plusieurs améliorations notables. Elles visent en fin de compte les trois points auxquels le consommateur doit être attentif dans ce type de produit. D’un casque d’écoute, on attend d’abord un son de qualité et un port confortable. D’un casque d’écoute à réduction de bruit active (« noise cancelling »), on attend en outre qu’il offre la plus performante isolation acoustique par rapport aux sons environnants. Le WH-1000X M2 était déjà excellent pour atténuer un bruit constant (comme le ronronnement d’un moteur d’avion).

Ici, les ingénieurs japonais ont réussi à élargir le spectre sonore couvert et à le diminuer de 20 à 25 dB en touchant même aux fréquences propres à la voix humaine. Impressionnant ! Sur ce point précis, le WH-1000X M3 égale les meilleurs… à moins qu’il ne les surpasse. Surtout que Sony maintient ce système tellement pratique pour entendre ce qui se passe autour de soi : pas besoin d’enlever le casque, il suffit de placer la paume de la main sur l’oreillette droite. Sur le plan de la qualité sonore aussi, on note des améliorations sensibles. Particulièrement dans les aiguës. Il reste une marge de progression du côté des basses.

Dernier point : le confort. Quand on l’utilise pour de longues durées (par exemple lors d’un vol intercontinental), le poids de l’objet importe. Ici, on note une diminution d’une vingtaine de grammes par rapport au modèle précédent. Cela ne semble pas énorme ? Au regard des 255 g du WH-1000X M3, cela représente presque 8 % ! En outre, ce gain en termes de légèreté est amplifié par des coussinets plus larges et bien rembourrés qui font que, glissé sur le crâne, l’objet ne dérange pas, même après plusieurs heures. C’est là un autre sujet de satisfaction : l’autonomie avoisine les 30 heures et il suffit de 10 minutes de recharge (via USB-C) pour retrouver 5 heures d’usage. Au final, le verdict est sans appel : Bose et les autres sont dépassés. Avec le WH-1000X M3, Sony devient la référence des casques à réduction de bruit active.

Edition numérique des abonnés