En Inde, Harry Potter sera étudié en cours de droit

©Belgaimage
©Belgaimage

Voilà une nouvelle qui devrait plaire aux étudiants indiens fans d’Harry Potter. En effet, l’université de droit de Calcutta en Inde a eu l’idée de proposer, dès le mois de décembre, un cours sur les discriminations présentes dans l’univers magique d’Harry Potter.

Mais pour pouvoir y assister, il faut maitriser cet univers et « avoir lu au moins deux fois chacun des sept tomes de la saga, si ce n’est davantage ». Seuls quarante étudiants sélectionnés lors d’un concours auront la chance d’assister au cours, intitulé « une interface entre la littérature de fiction fantastique et le droit », et créé par Shouvik Kumar Guha, un professeur de droit à l’université de sciences juridiques de Calcutta.

Lien entre univers magique et société indienne

Le but sera de faire le lien entre l’univers du sorcier à la cicatrice et la société indienne. Les étudiants seront amenés à réfléchir sur des sujets tels que l’utilisation de la presse comme outil de propagande, l’esclavage des elfes ou encore la torture via les sortilèges. « Cela les aidera peut-être à réfléchir davantage lorsqu’ils seront confrontés à de tels scénarios dans le monde réel », explique Shouvik Kumar Guha au Guardian.

Le professeur explique : « Nos étudiants pensent être tous d’accord sur le caractère condamnable des discriminations montrées dans Harry Potter. Mais dans la vraie vie, il y aura des choses que certains verront comme étant des discriminations, et d’autres non ».

 
  • Belgaimage

    Quel prince charmant pour Elisabeth?

    Majeure dans deux mois, la future Reine des Belges a encore quelques années devant elle avant de se marier. Qui seraient les prétendants possibles, de son âge, dans les Cours européennes ? « Soir mag » a fait l’exercice.

  • jail (DR)

    Ces femmes fascinées par les grands criminels

    De Landru à Salah Abdeslam, nombre de détenus dangereux reçoivent des lettres d’admiratrices transies. Quelles sont les raisons qui poussent certaines femmes à « consommer » de l’horrible ?

  • Belgaimage

    Le prince Andrew au cœur de l’affaire Epstein

    Le fils d’Elizabeth II connaissait très bien l’abuseur milliardaire, qu’il avait même invité à Balmoral en présence de la Reine !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Signé Stéphane Bern: best of

    Pendant les vacances, nous vous faisons profiter du meilleur de Stéphane Bern, grâce à un best of concocté spécialement pour vous. Cette semaine, (re)découvrez l’annonce de Michelle Obama: elle ne se présentera pas à la Maison-Blanche.