La Morini Milano Limited Edition, flamboyante et rare (vidéo)

DR
DR

Morini fonde de grands espoirs sur cette Milano. Mais pas question de remettre tout en question, et c’est bien sûr autour du moteur Bialbero 1200 CorsaCorta que la Milano s’articule. Ce bloc développe 110 ch, et ce gros twin accepte, sans rechigner, de reprendre dès 2.500 tr/min, poussant sans faiblir jusqu’à la zone rouge, avec une boîte et un embrayage à l’onctuosité digne du meilleur de la production actuelle. Le cadre à structure tubulaire s’adapte à l’inédite géométrie côté colonne de direction et aux nouvelles attentes avec une autre boucle arrière. Son style rend un hommage discret à la célèbre 3 ½ des années septante, sans sombrer dans le plagiat néo-rétro. Ses lignes équilibrées rendent cette moto classieuse mais intemporelle.

À l’ancienne

Les suspensions ne cèdent rien au niveau du comportement, rigoureux mais intuitif et facile. Comme sur les autres Morini, la Milano se démarque par un refus du tout à l’électronique, la seule concession concernant l’inévitable ABS, parfaitement calibré. Pas de divers mappings moteur, encore moins d’antipatinage, un bon vieux câble reliant votre poignet à l’ouverture des papillons. Le mapping et le contrôle de traction, c’est vous, à l’ancienne. La Milano est aussi classieuse et belle à détailler que réjouissante à piloter.

Moto Morini y ajoute cette touche d’exclusivité : en Europe, peu de machines peuvent s’enorgueillir d’un assemblage entièrement à la main, avec 99 % de composants italiens, tous de la meilleure facture. Morini enfonce le clou avec cette « Limited Edition », pour le coup vraiment limitée avec ses trente exemplaires numérotés, sa bande aluminium sur le réservoir, sa selle artisanale, ses clignotants et rétroviseurs Rizoma, ses roues blanches, sa housse de protection et, pour son heureux propriétaire, un casque et une veste Moto Morini ! Prix de base : 17.500 €.

Voir la vidéo sur mobile

Poursuivez votre lecture sur ce(s) sujet(s) :Moto|Europe
 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern