Accueil Actu Soirmag

France: l’insurrection des «gilets jaunes»

Augmentation du prix des carburants, perte du pouvoir d’achat, sentiment de délaissement, le mécontentement explose en France s’étend en Europe. Retour sur un mouvement inquiétant.

Article réservé aux abonnés
Journaliste d'investigation Temps de lecture: 5 min

Le 29 mai 2018, une automobiliste parisienne, Priscilla Ludosky (32 ans), lance une pétition en ligne pour réclamer une baisse des prix du carburant à la pompe. Ce texte dépasse en quelques semaines le chiffre record du million de signatures ! Dans la même logique contestataire, le 10 octobre, Éric Drouet (33 ans), chauffeur routier, lance l’idée de se faire entendre par la mise en place d’une action « gilets jaunes ». La mobilisation appelait à bloquer Paris le 17 novembre 2018. En une journée, son groupe Facebook passait de 13.000 à 93.000 fans, autant de personnes attendues pour la manifestation. Il contacte alors Priscillia Ludosky pour organiser un mouvement commun dont ils deviennent les figures de proue. Réduction de la taxe carbone, interdiction du glyphosate, mais aussi impôts, salaires et retraites, une quarantaine de « directives du peuple » sont adressées au gouvernement d’Emmanuel Macron.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs