Surfons tranquille: le risque des (faux) services d’assistance à distance

DR
DR

Parcourant différents sites et après avoir cliqué sur une photo, Xavier voit s’ouvrir une page du service d’assistance d’Apple. Propriétaire d’un ordinateur de cette marque, il est surpris. Ce message l’informe que, via le cloud, dont il fait également usage, les services d’Apple ont détecté une activité anormale sur son ordinateur. Xavier est invité à contacter l’assistance en formant un numéro gratuit. Il s’exécute et il est mis en contact avec une personne s’exprimant en anglais. Xavier ne s’en étonne pas. Son interlocuteur lui propose une vérification à distance. Ce que Xavier autorise...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement de durée contractuelle)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète