« Le retour de Mary Poppins » désormais dans les salles : le réalisateur commente le projet (photos et vidéo)

© Belgaimage
© Belgaimage

Après plus de 54 ans d’absence, la nounou la plus connue de Londres fait son grand retour au sein de la famille Banks. Alors que le rôle principal, autrefois incarné par Julie Andrews, est aujourd’hui interprété par Emily Blunt, celui de Jack est joué par Lin-Manuel Miranda.

À propos d’Emily Blunt

Pour la scène du miroir, le réalisateur Rob Marshall souhaitait que le reflet de Mary Poppins fasse quelque chose de différent, comme dans le film original. C’est pourquoi la scène a été tournée deux fois. « C’était très amusant à faire. Emily Blunt a été mon premier et unique choix pour Mary Poppins. C’est une actrice formidable qui peut jouer toutes les nuances du personnage. Les exigences étaient énormes. Elle devait être capable d’être stricte tout en ayant encore une âme d’enfant. Elle devait aussi savoir danser, chanter… Emily était la seule à être capable de faire tout cela », expliquait-il.

© Walt Disney Studios, Mary Poppins
© Walt Disney Studios, Mary Poppins

Danser avec des animaux virtuels

« C’est étrange de danser avec des animaux en 2D! Je suis très fier que Rob Marshall ait insisté pour que cette scène existe. On l’a tournée la première semaine du tournage, parce qu’il fallait ensuite la donner aux monteurs, puis aux animateurs pour la créer. On a travaillé des mois pour préparer cette chorégraphie. C’était très différent de mon expérience à Broadway dans le sens où nous avons attendu un an et demi pour les applaudissements », avait témoigné Lin-Manuel Miranda.

Le réalisateur, lui, assure que la scène était capitale et l’une des plus difficiles au niveau de la conception. « Beaucoup de monde a travaillé dessus pour retrouver l’esprit des dessins animés de l’âge d’or de Disney. Nous avons dû sortir des animateurs de leur retraite pour cette scène, car peu de personnes savent encore comment faire ce genre d’animation à la main. Je suis très fier de Lin et d’Emily dans cette séquence, car ils ont dû travailler avec rien, ils ont dû tout imaginer. »

© Walt Disney Studios, Mary Poppins
© Walt Disney Studios, Mary Poppins

Luminomagifantastique

Un travail colossal a été nécessaire à la réussite de la scène des lampadaires. Rob Marshall explique que « c’est une des dernières scènes que nous avons tournée, parce que les répétitions de ce numéro ont duré six mois. Encore une fois, ce décor était fabuleux. On a dû apprendre à y danser, à se balancer autour de ces lampadaires. Nous avons tellement travaillé ensemble que nous avons fini par réellement former une compagnie ».

© Walt Disney Studios, Mary Poppins
© Walt Disney Studios, Mary Poppins

Voir la vidéo sur mobile

 
  • Belgaimage

    Les règles de la légitime défense

    De plus en plus de Belges ont une arme à la maison. Mais quand peut-on l’utiliser pour se défendre ? Un point après le drame de Ferrières.

  • Le rover européen ExoMars foulera le sol martien au printemps 2021, comme ici sur cette vue d’artiste.

    2020: objectif Mars!

    Un rover américain et un rover européen décolleront cet été à destination de la Planète Rouge. Leur mission très ambitieuse: trouver des traces de vie extraterrestre.

  • Inutile pour les seniors de se lancer dans des activités pointues
: mieux vaut opter pour une musculation adaptée à son état général.

    Il n’y a pas d’âge pour se muscler

    Une étude britannique a démontré qu’en matière de musculation, il n’était jamais trop tard pour s’y mettre. Même à plus de 70 ans, les résultats sont bien plus rapides qu’on ne le croit ! Les explications d’un spécialiste en médecine sportive.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern