Trève d’incertitude, Kevin Hart ne présentera définitivement «pas les Oscars cette année» (vidéo)

BelgaImage
BelgaImage

Ces derniers jours, beaucoup d’observateurs ont douté. Allait-on vivre un énième retournement de situation ? Kevin Hart, englué dans une controverse liée à de vieux tweets homophobes ressortis au pire moment, ne présentera donc pas la 91e cérémonie des Oscars. Retour sur un revirement qui n’a finalement pas eu lieu.

Pour rappel, c’était bien lui qui devait présenter la cérémonie la plus prestigieuse du cinéma mondial. Jusqu’à ce de vieux messages homophobes ne soient déterrés en décembre dernier et qu’il décide, de son propre chef, de ne plus participer à la grand messe du 7e art. Mais ces derniers jours, le doute était permis : Kevin Hart avait-il finalement changé d’avis ? Reprenait-il les rênes de la présentation ?

Voir la vidéo sur mobile

Un remplaçant : oui mais qui ?

Il a multiplié les apparitions télé. Et a formulé de nouvelles excuses concernant ces vieux posts homophobes. Pourtant, dans l’émission « Good Morning America » - relayée par BFMTV -, il a été très clair ce mercredi 9 janvier et a répondu un « non » catégorique à la question du présentateur : « Y a-t-il un espoir pour que vous présentiez les Oscars cette année  ? »

Kevin Hart a expliqué que ce choix n’était pas uniquement dû à la polémique qui a eu lieu à la fin de l’année 2018. C’était aussi une question d’emploi du temps : « Je n’aurais que deux semaines pour vraiment me préparer. Je commence à tourner Jumanji en février », a-t-il avancé. « Si je fais quelque chose, je veux être capable de me donner à fond et m’assurer que la production est une super représentation de moi et de mon talent ».

« Malheureusement, je ne peux pas le faire cette année, ça n’arrivera pas. Et si ça arrive dans le futur, alors ça arrivera », a-t-il lancé. Rendez-vous en 2020, donc ? Toujours est-il que l’opus 2019 est pour l’heure amputé de celui qui est censé être le fil rouge des Oscars, à savoir son présentateur. Aucun nom n’a été annoncé pour remplacer l’acteur américain.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern