Fake Porn: Scarlett Johansson piégée

Fake Porn: Scarlett Johansson piégée

Les vidéos s’enchaînent, la dévoilant dans toutes les postures, prise par bien des mâles. Pas moins d’une dizaine de petits films de quelques minutes montrent Scarlett Johansson en plein ébat. Les premiers sont des simples montages qui enchaînent des scènes sexys de films grand public et y ajoutent des photos d’un corps dénudé sur lequel le visage de l’actrice a été habilement collé. Les autres films, présentés comme volés à la star, la montrent faisant l’amour mais clairement il ne s’agit pas de l’actrice, mais d’une jeune femme qui y ressemble, même si à certains moments on a apposé son visage sur le corps de l’actrice.

Et ces films proposés par un site pornographique notoire ont déjà été vus des millions de fois et ils continuent encore et toujours à être diffusés sur la toile car comme la star américaine l’a expliqué au Washington Post, elle ne pense pas poursuivre. Elle sait son combat perdu d’avance tant il est difficile d’identifier les responsables des images et impossible d’en empêcher la diffusion sur le net. De plus les législations sont différentes d’un pays à l’autre et pas encore armées pour affronter de telles pratiques rendues possibles par les nouvelles technologies.

Les hommes ne sont pas épargnés

Scarlett Johansson en a profité pour inciter toutes les femmes à « protéger leur identité et leur contenu person nel ». « Internet est un endroit où le sexe vend et où les personnes vulnérables sont les cibles. Tout pirate informatique de bas niveau peut voler un mot de passe et une identité. C’est juste une question de temps avant qu’une personne ne soit ciblée. Clairement, cela ne m’affecte pas beaucoup car les gens pressentent que ce n’est pas vraiment moi dans le porno, aussi déprimant qu’il soit », a-t-elle déclaré au Washington Post.

Mais Scarlett Johansson n’est pas la seule à être ainsi manipulée. D’autres actrices ont vu leurs images détournées. Les sites pornos se sont emparés de Cara Delevingne, Cameron Diaz, Selena Gomez, Taylor Swift, Mila Kunis, Natalie Dormer, Chloe Moretz, Meghan Markle, Michelle Obama, Gal Gadot et Emma Watson.

Ce Fake Porn est-il une nouvelle violence faite aux femmes ? Assurément ! Mais pas seulement… Le porno s’adressant surtout à un public masculin, ce sont essentiellement les actrices qui sont ainsi manipulées et abusées. Mais quelques acteurs le sont également. Johnny Depp se retrouve en pleine orgie lesbienne avec Marilyn Manson. Tout comme Leonardo di Caprio s’éclate dans des pornos gays, comme Zac Efron ou Josh o’Connor…

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern