Le Belge Renaud réagit à la polémique entourant sa défaite dans «N’oubliez pas les paroles»

DR
DR

Le Belge Renaud a été éliminé ce lundi 14 janvier dans l’émission « N’oubliez pas les paroles », après un beau parcours et 55 victoires à son actif. Il est reparti avec la somme de 391 000 euros, ce qui le place en deuxième position des plus grands vainqueurs, derrière Kévin et ses 410 000 euros.

Malgré ce beau parcours, une polémique entourant sa défaite a agité la toile. En effet, le Carolo a été éliminé à cause de l’oubli d’un « mais » dans les paroles de la chanson « Cassé » de Nowenn Leroy. La production se défend en argumentant que les paroles ont été puisées dans le texte déposé par l’éditeur et dans celui qui se retrouve dans le livret de l’album.

Or, selon de nombreux internautes, Renaud a bien interprété la chanson comme il fallait car ce « mais » ne serait pas présent dans la chanson. Nolwenn Leroy elle-même défend la version du Belge : « Ce qui devrait compter ce sont les paroles enregistrées dans la première version. Le mais figure dans le texte de la chanson déposé à la Sacem à l’époque. Mais je ne l’ai effectivement pas chanté en studio. Ça arrive souvent. Ça fait partie de l’interprétation et du fait qu’un artiste se réapproprie des paroles au moment de l’enregistrement. »

« Il ne faut pas croire à une manipulation pour me faire perdre »

Malgré la polémique, Renaud estime que celle-ci doit cesser : « Il faut bien que l’émission se base sur quelque chose pour déterminer son règlement. Autrement, il y aurait tout le temps des dérives. (…)Imaginez si chacun estime qu’il n’a pas fait de faute, en fonction de telle ou telle version. L’émission a décidé de se baser sur les textes déposés par les artistes à la Sacem (NDLR : Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique), c’est le règlement », explique-t-il dans une interview accordée à la Capitale.

« Je peux comprendre les réactions des Belges qui suivaient l’émission. Après, il ne faut pas croire à une manipulation pour me faire perdre (…). D’ailleurs, ce piège était noté dans mon carnet d’astuces, je pensais juste que le mot arrivait plus tard dans la chanson. En fait, je m’étais déjà fait avoir alors que je m’exerçais devant l’émission à la télévision », ajoute-t-il.

Quoi qu’il en soit, le sympathique Carolo sera de retour dans l’émission lors d’un tournoi qui opposera les plus grands gagnants.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Haya Bint al Hussein, princesse en fuite

    Haya Bint al Hussein, demi-sœur du roi de Jordanie, a quitté son époux, l’émir de Dubaï, pour se réfugier à Londres. Récit d’une affaire qui fait scandale.