Théorie du complot : Meghan Markle accusée de simuler sa grossesse

Belgaimage
Belgaimage

Tout comme Katie Holmes et Beyoncé avant elle, Meghan Markle se voit accusée de ne pas être enceinte et de simuler sa grossesse, rapporte The Mirror. Un ventre trop gros ou pas assez, qui change de position et de taille en fonction des jours, parce que la duchesse porte toujours des hauts talons et se tient le ventre… Les rumeurs les plus folles et les plus improbables circulent sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #Megxit.

Belgaimage
Belgaimage

Selon ces théories du complot, Meghan et Harry auraient fait appel à une mère porteuse et pour camoufler cette supercherie, la duchesse de Sussex porterait une prothèse. Les complotistes se demandent alors si le Palais royal est au courant de cette manipulation. Un peu tiré par les cheveux non ?

Quoi qu’il en soit, Meghan Markle n’est pas la première personnalité à faire les frais de ces théories farfelues. Auparavant, Amal Clooney, Beyoncé ou encore Katie Holmes avaient été victimes de ces rumeurs infondées.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern