Grammy Awards 2019 : les femmes et le hip-hop en tête

Grammy Awards 2019 : les femmes et le hip-hop en tête

C’est l’une des cérémonies les plus prestigieuses dans le monde la musique, les « Grammy Awards » se tiendront ce lundi, à Los Angeles. Pour plus de diversité, l’organisation a décidé d’ouvrir ses catégories à un plus grand nombre de candidats.

Avec huit nominations, c’est le chanteur Kendrick Lamar qui est en tête des nominations, suivi de près par son principal concurrent, le canadien Drake. Un nombre de nomination qui n’assure pas aux deux artistes de repartir avec un prix, les organisateurs étant souvent accusé de privilégier les artistes blancs. L’année dernière, et malgré ses huit nominations, Jay-Z était reparti sans aucune récompense et Krendick Lamar, déjà nominé trois fois dans la catégorie « Album de l’année » et lauréat d’un prix Pulitzer de musique, n’a jamais réussi à repartir avec un Grammy. Sa participation à la bande originale du film « Black Panther », plus gros succès au cinéma de 2018, peut le laisser espérer.

Le boycott des grandes stars

Les femmes sont présentes en force dans la catégorie « Album de l’année », elles sont cinq sur les huit nominés : Cardi B, Brandi Carlile, Janelle Monae, H.E.R. et Kacey Musgraves. Et pour la catégorie « Révélation de l’année », elles sont six sur huit nominés. C’est Lady Gaga qui arrivera à la 61ème cérémonie avec le plus de nomination : cinq au total dont deux pour son titre « Shallow » en duo avec Bradley Cooper pour le film « A Star is Born ». On remarquera l’absence d’Ariana Grande, pourtant super star auprès des jeunes, qui a refusé de se rendre sur la scène des « Grammy » accusant le producteur de l’avoir intentionnellement boycotté.

Les « Grammy Awards » se tiendront ce lundi à 12h30, heure de Los Angeles, 20h30 chez nous. C’est le chanteur Shaggy qui animera la cérémonie. Une cérémonie très longue puisque 84 récompenses seront remises dont certaines dans des catégories très spéciales : « Meilleur album au son immersif », « meilleur livret d’accompagnement d’album,… ».

Même s’ils sont nominés, Kendrick Lamar et Drake pourraient ne pas monter sur scène, en soutien à leur ami, Donald Glover. C’est la première fois depuis longtemps que les grands noms de la pop américaine ne sont pas nominés, en plus d’Ariana Grande, la chanteuse Taylor Swift a, également, été mise de côté pour les catégories les plus importantes.

Alicia Keys animera la soirée de gala. C’est la première fois depuis Queen Latifah en 2005 qu’une femme joue ce rôle. La chanteuse a promis des performances « de malade » de Lady Gaga et Cardi B, notamment. Mais aussi des guest star telles que Dolly Parton et Diana Ross, et un hommage à Aretha Franklin, décédé l’été dernier. « Les femmes ont droit à un immense respect, et vous verrez ça sur scène dimanche », a assuré l’artiste.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern