Sept femmes accusent Ryan Adams de harcèlement sexuel: le FBI est sur le coup et le chanteur réagit

Sept femmes accusent Ryan Adams de harcèlement sexuel: le FBI est sur le coup et le chanteur réagit
BelgaImage

« Cette image que dépeint cet article est fausse ». Le verdict de Ryan Adams est sans appel : il nie les accusations de manipulation et de harcèlement sexuel qui se retrouvent dans un article du New York Times de ce 13 février. Pourtant, le quotidien américain apporte de nombreux éléments à cette enquête. À commencer par les témoignages de sept femmes dont son ancienne épouse, l’actrice de « This is Us » Mandy Moore.

Elle parle d’un homme « psychologiquement violent ». Mais les accusations ne s’arrêtent pas là puisque le chanteur Ryan Adams est également mis en cause par une musicienne pour avoir échangé avec elle pour « obtenir des faveurs sexuelles », comme l’écrit le HuffPost. Au moment des faits présumés, cette jeune femme n’avait que 15 ans. « Je ne suis pas un homme parfait et j’ai fait beaucoup d’erreurs. Je m’excuse profondément et sans réserve aux personnes que j’ai pu blesser, même sans en avoir l’intention. Mais c ette image que dépeint cet article est fausse », se défend Ryan Adams sur Twitter. « Beaucoup de détails sont détournés, d’autres exagérés, d’autres totalement faux. Je n’aurais jamais interagi avec quelqu’un que je pensais mineure. Point ».

« On m’appellerait R. Kelly »

Le New York Times n’avance pas masqué et révèle avoir pu consulter quelque 3.000 messages entre la jeune femme qui souhaite préserver son anonymat et Ryan Adams. Et visiblement, ces SMS mentionnent la possibilité que la musicienne, qui disait avoir 18 ans durant ces échanges, soit mineure. Le chanteur lui-même demandait des preuves sur son âge. Il semblait donc douter. Les preuves sur la majorité de la jeune femme ne sont jamais arrivées. Ryan Adams affirme de son côté qu’il n’a jamais parlé que de musique avec ses plus jeunes fans.

Le quotidien américain voit les choses autrement. Témoignages à l’appui, on apprend notamment que Ryan Adams écrit ceci : « J’aurais des ennuis si les gens savaient que nous avons parlé comme ça ». Ou encore : « Si les gens savaient, on m’appellerait R. Kelly, lol ». Référence au chanteur américain accusé de pédophilie.

Le FBI s’en mêle

Toujours est-il que Ryan Adams a répondu aux accusations portées par le New York Times via son avocat. Sur Twitter, il note : « En tant que personne qui a toujours cherché à répandre la joie à travers ma musique et ma vie, entendre que des personnes pensent que je leur ai fait de la peine m’attriste beaucoup, écrit Ryan Adams. Je suis résolu à être le meilleur homme possible. Je souhaite à tout le monde de la compassion, de la compréhension et la guérison ».

Pour l’heure, aucune femme n’a intenté d’action en justice à l’encontre du chanteur. Mais on a appris ce vendredi 15 février que le FBI avait ouvert une enquête. Dans le viseur de l’organe américain, on retrouve notamment les échanges entre Ryan Adams et cette jeune musicienne âgée de 20 ans aujourd’hui. Les SMS révèlent ainsi que la star donnait des surnoms aux parties intimes de sa correspondante mineure au moment des faits présumés.

 
  • Comment les animaux vivent le deuil

    PHOTONEWS_10771703-039

    Les hommes ne sont pas les seuls à être affectés par la disparition d’un proche. Les bêtes aussi connaissent une forme de deuil. Voici quelques histoires étonnantes et interpellantes.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern