Franck Dubosc: son dernier film, «All Inclusive», est un échec

Franck Dubosc: son dernier film, «All Inclusive», est un échec

Après deux semaines d’exploitation en salles, la dernière collaboration entre Franck Dubosc et Fabien Onteniente, All Inclusive, est un échec commercial. Sorti en même temps que deux autres grosses productions très attendues, Alita : Battle Angel etQu’est-ce qu’on a encore fait au bon Dieu, la comédie peine à dépasser le million de spectateurs. Dubosc et Onteniente avaient pourtant déjà travaillé ensemble sur la saga Camping, gros succès il y a quelques années.

Alors, All Inclusive est-il sorti au mauvais moment ou le public s’essouffle-t-il de l’humour Dubosc-Onteniente ? La question reste ouverte. Malgré un bon casting qui rappelle beaucoup Les Bronzés (on retrouve tout de même Thierry Lhermitte et Josiane Balasko), le public semble bouder ce film à l’humour lourd et dont le scénario semble inexistant. Pour rentabiliser les 15 millions d’euros de budget, il aurait fallu qu’au moins 1,5 million d’entrées soient enregistrées, hors le film en est très loin.

Entre les gros succès américains et les productions françaises très attendues, All Inclusive n’a, tout simplement, pas trouvé sa place. Un gros échec pour Franck Dubosc (et ses maillots de bain), qui remet en question la suite de l’aventure avec Onteniente. En effet, ce dernier voulait réaliser une rencontre entre Camping et Les Tuche, dont le quatrième volet est en cours d’écriture.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern