L’axolotl, le nouvel animal étrange et menacé qui va intriguer les visiteurs de Pairi Daiza (photos)

Un axolotl, photo d’illustration.
Un axolotl, photo d’illustration. - BelgaImage

L’axolotl est très étudié. Et pour cause, ce poisson présente des capacités physiques rarissimes : ainsi, comme le précisent les équipes de Pairi Daiza sur le compte Facebook officielle du parc, il est capable « de passer toute sa vie à l’état larvaire sans jamais se métamorphoser en adulte ». Ce qui ne l’empêche pas de se reproduire : le phénomène intrigue le monde scientifique depuis de nombreuses années.

En outre, l’axolotl « a aussi la capacité de régénérer ses organes si nécessaire ». « Un œil par exemple », souligne Pairi Daiza, « mais également de recréer certaines parties de son cerveau en cas de destruction de celui-ci ». Le parc animalier situé dans la province du Hainaut ne semble pas peu fier à l’idée d’accueillir cet animal marin au physique atypique et qui devrait donc plaire aux nombreux visiteurs qui arpentent le parc zoologique et sa partie aquarium, le Nautilus.

>Bonnes nouvelles à Pairi Daiza : naissance d’un éléphanteau et d’autres à prévoir pour une autre espèce

En danger

Toujours est-il qu’avec cette arrivée, le parc animalier annonce signer là une 35e nouveauté pour la saison à venir. Pour découvrir les axolotls, il faudra donc patienter jusqu’à la réouverture du zoo, le 6 avril prochain. Ce sera également l’occasion pour les visiteurs de découvrir le nouveau monde, « The Last Frontier », imaginé par les équipes du zoo et qui devrait accueillir des animaux venus du nord.

L’axolotl, lui, figure bel et bien sur « la liste rouge de l’IUCN (International Union for Conservation of Nature), à cause de la destruction de son habitat et sa capture à des fins médicales ». L’espèce est en situation critique.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern