Aliséa, éliminée sur décision médicale dans Koh-Lanta: «Si j’étais restée, j’aurais fait un coma» (vidéo)

Aliséa, éliminée sur décision médicale dans Koh-Lanta: «Si j’étais restée, j’aurais fait un coma» (vidéo)
Capture d’écran - Instagram

Si vous ne souhaitez pas savoir de qui il s’agit, ne lisez pas les quelques lignes qui suivent. Conseil d’ami. Dans le deuxième épisode de Koh-Lanta, les téléspectateurs ont pu assister à un abandon, fait de jeu jamais agréable à suivre puisqu’il s’agit souvent d’un rêve brisé par une décision médicale qui dépasse l’aventurier concerné. Mais le principe de précaution prévaut, forcément. Cette fois, la candidate concernée par cet abandon n’est autre que la benjamine du concours de TF1, la jeune Aliséa. En quelques jours, l’aventurière sportive et motivée a perdu énormément de forces dans la bataille, la faute au manque de sommeil, de confort, de nourriture et d’hygiène.

Aliséa a dès lors été remplacée par Frédéric, le premier éliminé du jeu, très content mais visiblement aussi un peu perdu à l’idée de réintégrer l’aventure. Pour lui, c’est une aubaine : cet homme de 52 ans a tenté le casting de Koh-Lanta un nombre incalculable de fois avant d’être finalement sélectionné.

>Koh-Lanta: les confidences de Denis Brogniart sur les couples qui se forment pendant l’émission (vidéo)

« Mon corps n’a pas suivi »

Toujours est-il qu’Aliséa n’est plus dans la compétition. La jeune femme de tout juste 20 ans a accordé une interview à nos confrères du Figaro dans laquelle elle explique les moments douloureux passés sur une plage des îles Fidji : « Le lendemain du (premier) conseil, j’avais des bouffées de chaleur, j’ai senti que ça n’allait pas. J’avais des nausées, des maux de ventre et mal à la tête. Je ne tenais plus debout. Donc je n’ai pas été surprise par la décision prise par le médecin et je l’ai accepté même si j’étais vraiment très déçue de devoir partir ».

Résultat, le corps en prend un coup, même si la tête, elle, reste bien en place : « Physiquement, ce Koh-Lanta a dépassé mes limites. Mon corps n’a pas suivi ». Même son de cloche du côté de Sudpresse. Dans les colonnes belges, elle raconte avoir été « vraiment dégoûtée » de devoir quitter le jeu. « Je me sentais nulle, j’avais l’impression d’abandonner mon équipe ».

>Koh-Lanta: la règle inédite qui peut faire basculer le résultat du «Conseil»

Mais elle respecte la décision du staff médical : « Je pense que si j’étais restée plus longtemps dans cet état, j’aurais fait un coma ». Elle explique : « Comme je suis sportive, je mange beaucoup, j’en ai besoin. Et justement, avant de partir à ‘Koh-Lanta’, j’avais beaucoup plus mangé pour avoir des réserves. Mais il n’y a pas que la faim, il y a l’hygiène aussi. Au final, on finit par vite tomber malade ».

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern