Faute de combinaison spatiale à sa taille, une astronaute est privée de sortie

Faute de combinaison spatiale à sa taille, une astronaute est privée de sortie
Belga Image

Christina Koch et Anne McClain sont deux astronautes de la NASA. Jusqu’il y a peu, elles auraient dû être les deux premières femmes de l’histoire à se rendre dans l’espace. Sans la moindre présence masculine. Mais c’était sans compter sur un problème de combinaison. Christina et Anne portent toutes les deux du M, la taille Medium. Problème, il n’y a qu’une seule combinaison de cette taille à bord de l’ISS, la Station Spatiale Internationale.

« Anne McClain a fait une sortie la semaine dernière – avec Nick Hague – et elle s’est aperçue que la taille « Medium » de la partie supérieure du torse de la combinaison lui allait mieux », rapporte le communiqué de presse de la NASA, avant d’enchaîner : « Comme un seul torse de taille moyenne peut être préparé d’ici vendredi 29 mars, Koch le portera ». Résultat des courses, Anne McClain est privée de sortie le temps de lui confectionner un vêtement à sa taille.

Pour quelles raisons la taille des combinaisons est-elle si importante et pourquoi celles-ci ne sont pas vérifiées au préalable ? « Nous faisons de notre mieux pour anticiper les tailles de combinaisons dont aura besoin chaque astronaute, en fonction de la taille avec laquelle il s’est entraîné, explique à l’AFP la porte-parole de la NASA, Brandi Dean. Mais la taille peut évoluer quand ils sont en orbite, en raison des changements que la vie en micropesanteur peut provoquer dans le corps. En outre, aucun environnement d’entraînement ne peut simuler complètement une sortie dans l’espace », termine-t-elle.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern