La loi anti-avortement contre laquelle Alec Baldwin, Alyssa Milano et Ben Stiller avaient milité est passée

La loi anti-avortement contre laquelle Alec Baldwin, Alyssa Milano et Ben Stiller avaient milité est passée
Belga Image

Coup dur pour les stars hollywoodiennes qui avaient milité contre « Heartbeat Bill », la loi anti-avortement de la Géorgie.

L’État de Géorgie a décidé d’approuver cette loi qui interdit à toute femme d’avorter une fois que le rythme cardiaque de l’embryon a été détecté, soit à partir de la sixième semaine de grossesse. « La Géorgie attache une grande valeur à la vie. Nous défendons les innocents et parlons au nom de ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes », a commenté le gouverneur républicain de l’Etat, Brian Kemp, un républicain. Une exception peut toutefois voir le jour dans les cas de complication médicale. Les femmes victimes de viols ou d’inceste n’ont par contre pas droit à cette dérogation.

L’ACLU, l’Union Américaine pour les Libertés Civiles a promis d’attaquer le gouverneur Kemp en justice si celui-ci promulguait cette loi. L’ACLU estime que la majorité des femmes n’ont conscience de leur grossesse qu’après les six premières semaines.

De leur côté, les stars sont sans doute très déçues également. Bien que la Géorgie soit un Etat très prisée pour les tournages de films, Alec Baldwin, Ben Stiller, Alyssa Milano et des dizaines d’autres avaient menacé de ne plus pour voir travailler « en toute conscience » dans cet état si cette loi était approuvée.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern