Après l’arrestation de Julian Assange, Pamela Anderson a violemment critiqué les gouvernements britannique et équatorien

Belgaimage
Belgaimage

Ce jeudi 11 avril, le lanceur d’alerte Julian Assange a été arrêté à l’ambassade d’Équateur à Londres, où il se réfugiant depuis sept ans. C’est la police britannique qui a fait savoir qu’elle avait été « invitée » à pénétrer dans l’ambassade car l’Équateur avait mis fin au statut d’asile dont il bénéficiait.

Proche de Julian Assange, Pamela Anderson a violemment réagi sur Twitter à l’arrestation du fondateur de Wikileaks. L’actrice a ouvertement critiqué les gouvernements britannique et équatorien, en les accusant d’être à la solde des États-Unis.

Julian Assange
Julian Assange - Belgaimage

« Je suis sous le choc… Je n’ai pas entendu clairement ce qu’il a dit. Il a l’air mal en point. Comment avez-vous pu faire cela l’Équateur ? (…) Comment avez-vous pu faire cela le Royaume-Uni ? C’est évident : vous êtes l’esclave des États-Unis, vous avez besoin de faire diversion de votre imbécillité de Brexit ». Elle poursuit en s’en prenant aux États-Unis également : « vo us êtes des démons, des menteurs et des voleurs. Et vous pourrirez. Et nous vaincrons  ». Pamela Anderson conclut en déclarant : « Jusqu’à présent, parce qu’il était dans la sphère publique, il a pu échapper à la reddition, à la torture ou à la mort. Nous devons garder nos yeux sur lui ».

Julian Assange s’était réfugié en 2012 dans cette ambassade pour éviter d’être extradé vers la Suède où il était accusé de viol mais le dossier a été classé depuis. Il est désormais coupable pour la justice britannique d’avoir violé les conditions de sa liberté provisoire. Julian Assange a l’intention de « contester et combattre  » la demande d’extradition de Washington qui veut le juger.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern