Le président des Seychelles a plaidé pour la protection des océans… dans un submersible à 124m de profondeur (vidéo)

Capture d’écran
Capture d’écran

Le président des Seychelles a voulu marquer le coup et souligner ses propos d’une manière percutante et originale. Ce dimanche 14 avril, Danny Faure a en effet plaidé en faveur de la protection des océans depuis un submersible à plus de 120 mètres dans l’océan indien. « L’humanité est à cours d’excuses et de temps. Ce problème est plus grave que tout et nous ne pouvons pas attendre que la prochaine génération le résolve. Nous sommes à court d’excuses pour agir et nous manquons de temps  », a-t-il déclaré, d’après un communiqué de la présidence.

Le chef d’État a indiqué que depuis sa position, il pouvait « voir non seulement l’incroyable beauté de notre océan, mais aussi la nécessité urgente de la conserver. C’est un moment historique pour mon pays, les Seychelles  ». Danny Faure se trouvait auparavant à bord du navire Ocean Zephyr de la mission scientifique « Nekton Deep Ocean Exploration », qui effectue des recherches à plus de 500 mètres sous l’eau.

Vie sous-marine

Cette mission a pour but d’étudier la vie sous-marine, cartographier le fond de l’océan Indien et poser des capteurs à des profondeurs allant jusqu’à 2.000 mètres dans les eaux seychelloises. L’enquête contribuera également à alimenter les travaux d’un sommet sur l’état de l’océan Indien prévu fin de 2021. Selon des estimations des Seychelles, 30 % de leur superficie marine serait classée en zone protégée l’année prochaine.

Comme de nombreuses îles, les Seychelles sont menacées par le réchauffement climatique, la montée des eaux et la pollution plastique. Le président estime donc qu’il est plus que temps d’agir et qu’il ne faut pas laisser les futures générations régler le problème.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern