La reine Elizabeth II fête ses 93 ans

La reine Elizabeth II fête ses 93 ans
Belga Image

Il y a 93 ans, le 21 avril 1926 plus précisément, naissait une petite fille au destin particulier au 17, Burton Street à Londres. Ce bébé, c’est Elizabeth, qui deviendra Elizabeth II après avoir épousé le prince Philip.

Aujourd’hui, la souveraine a le plus long règne de toute l’histoire de la monarchie britannique. Elle est à la tête de l’Angleterre depuis 67 ans et 74 jours déjà. Ce règne lui a permis de rencontrer 14 Premiers ministres britanniques et de promulguer plus de 3 500 lois votées au Parlement, selon nos confrères du Vif Weekend.

Cette année encore, la reine aura le droit de fêter son anniversaire deux fois. Une première fois le jour-même par les coups de canon tirés au parc royal de Windsor, à la Tour de Londres et à Hyde Park. Et une deuxième fois au moins de juin avec Harry, William et les autres membres de la famille royale à l’occasion de la parade militaire du « salut aux couleurs ». C’est également à cette date qu’elle apparaîtra sur le balcon de Buckingham pour saluer la foule.

Il est important de savoir que la reine n’est pas tenue de payer des impôts sur le revenu. Et pourtant, depuis 1993, Elizabeth s’en tient à sa décision de payer des impôts sur ses revenus privés. À l’époque, la souveraine prend cette décision après que la population se soit plainte du prix des rénovation du château de Windsor, ravagé par les flammes quelques mois auparavant. Les « subventions souveraines » qui s’élèvent à 82 400 000 livres, soit 95 millions d’euros, en 2019-2020 restent elle parfaitement intactes. Elles servent à « fournir les ressources annuelles utilisées par la famille royale en soutien des tâches officielles de Sa Majesté ».

Autre anecdote, Elizabeth II était mécanicienne lors de Seconde Guerre mondiale. Un comble pour elle qui n’a jamais passé son permis de conduire. Bien sûr, cela ne l’empêche pas de s’offrir quelques balades au volant de sa voiture dans les quartiers privés de sa résidence.

Enfin, la reine a possédé une trentaine de corgis au cours de sa vie et a même été à l’origine d’une toute nouvelle race : le dachshund, qui résulte d’un croisement entre le corgi et le teckel. La monarque est également une grande passionnée de chevaux. Au cours de son règne, Elizabeth II s’est aussi vue offrir des animaux improbables tels que des kangourous, des castors, un crocodile, des jaguars ou encore des hippopotames nains. Les bêtes ont pour la plupart été confiées au zoo de Londres, toujours selon le Vif Weekend.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern