«Get that money challenge»: le nouveau défi à la mode où les enfants se tapent la tête pour une carte de crédit (vidéos)

«Get that money challenge»: le nouveau défi à la mode où les enfants se tapent la tête pour une carte de crédit (vidéos)
Capture d’écran - Twitter

Le concept est simple, et il ne va pas ravir tout le monde : un enfant se place devant une porte lisse avec une mission, attraper avec son front une carte de crédit qui glisse le long de la paroi. S’il réussit à intercepter l’objet, il peut – selon les termes du contrat – acheter tout ce qu’il veut. Sur la toile, les vidéos pullulent et à chaque fois, le même constat s’impose : l’enfant se tape – plus ou moins fort – la tête contre la porte alors que la carte de crédit, tenue par un parent, un grand frère ou une grande sœur, ou autre, finit sa course au sol.

Si le but premier de ce challenge, mis en lumière par The Sun, est d’amuser – et on ne va pas cacher que certaines vidéos prêtent vraiment à sourire –, on peut néanmoins remettre en question l’intelligence de ce nouveau défi. Qui consiste à faire miroiter une certaine somme d’argent à un enfant qui, au final, va juste se taper une belle bosse. Petit florilège des vidéos qui arrachent un sourire autant qu’elles mettent un léger malaise. L’une de ces vidéos, devenue complètement virale, a déjà recueilli plus de 140.000 mentions « J’aime ».

Des défis, toujours des défis

Bien sûr, ce n’est pas le premier challenge à inonder le web uniquement parce qu’il amuse. Rappelons ainsi par exemple le « Kiki challenge », aussi appelé « In my feelings challenge », qui consistait à danser à côté d’une voiture en état de marche sur l’air du tube de Drake. Le volant, lui, n’était plus tenu par personne. Le défi avait provoqué bon nombre d’accidents. Même constat avec le « Ice and Salt challenge » pour lequel des adolescents plaçaient sur la peau du sel et un glaçon et tentaient de garder ça en contact avec la peau le plus longtemps possible : brûlure au second degré en guise de récompense.

Plus récemment, un défi a scandalisé l’Autriche. Lancé par le site helvétique Castl à destination d’un public germanophone en Allemagne, en Suisse et en Autriche, le #KuhKussChallenge invitait à embrasser des vaches pour récolter des fonds à des fins humanitaires. L’initiative a été critiquée par les autorités autrichiennes qui rappelaient que cette pratique impliquait des risques, ne sachant jamais très bien comme une vache pouvait réagir face à un inconnu.

Un challenge avait également fait fureur il y a plusieurs années : le Ice Bucket Challenge qui consistait à se verser un seau d’eau glacée sur la tête. L’objectif ? Médiatiser le combat contre la maladie de Charcot et récolter des fonds. Les plus grands de ce monde s’étaient à l’époque mis en scène. Pas sûr que le « Get that money challenge » ait un tel retentissement. D’autant que ce défi ne véhicule aucun message bienveillant.

 
  • Le prince Laurent bientôt indemnisé

    L’obstination de Laurent devrait finir par payer. Le Prince est dans son droit. C’est au monde politique de suivre.

    Reconnu dans ses droits à cinq reprises par la justice dans son procès contre la Libye, le frère du Roi se bat depuis 2014 pour récupérer les 48 millions d’euros dus. Le dossier doit se débloquer ce vendredi 22.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Voltaire, un jeune intenable!

    Ouverture (RTBF)

    Thomas Solivérès incarne le philosophe au début de sa vie. Très tôt celui qui brigue la gloire, les femmes et l’argent bouscule les conventions, en maître de la pensée.