Koh-Lanta: Nicolas, le candidat belge éliminé, comprend qu’il «a pu saouler tout le monde»

Koh-Lanta: Nicolas, le candidat belge éliminé, comprend qu’il «a pu saouler tout le monde»
Capture d’écran - Twitter/Koh-Lanta

Coup de théâtre aux Fidji : Denis Brogniart annonce que le perdant de l’épreuve sera immédiatement éliminé du jeu d’aventure de TF1. Les candidats ont la pression et ne peuvent pas échouer. Finalement, c’est Nicolas qui finit dernier d’une épreuve de type puzzle, dans un duel final contre Cindy. « C’est un puzzle et il faut être concis dès le départ. Quand j’arrive devant le jeu et que je vois toutes les formes, je me dis ‘Ouh là là, c’est quoi…’ », explique-t-il à nos confrères de L’Avenir dans leur édition du jour. « J’arrive à mettre neuf pièces sur les onze et puis je bloque sur les deux dernières. J’ai perdu les pédales et je n’ai pas su me reconcentrer ».

>Mohamed, éliminé par un collier d’immunité à Koh Lanta: «Je n’en serais jamais venu aux mains avec Cyril»

Le candidat belge, tout droit venu de Mont-sur-Marchienne, dit donc adieu à ses rêves de victoire. Il faut dire qu’il a vécu une aventure compliquée, entre une relative inaction sur le camp et un manque de ses proches. Désormais éliminé, Nicolas a eu l’occasion de revenir sur son Koh-Lanta. « J’ai eu un très beau parcours, avec des moments difficiles. Mais j’en garde un très bon souvenir. C’est une expérience extraordinaire que je conseille à tout le monde. J’ai vécu mon rêve », continue-t-il.

« Tout est décuplé là-bas »

Il avoue néanmoins, toujours pour L’Avenir et après avoir regardé l’émission sur TF1, qu’il opterait pour une autre façon de faire s’il devait repartir à l’aventure : « S’il y a une prochaine fois, je préférerai m’éloigner du groupe pour décompresser. J’ai vu lors de la diffusion que mon attitude était pesante pour tout le monde ». Interviewé par purepeople.com, Nicolas en remet une couche : « Dès le départ j’ai eu du mal à m’acclimater à Koh-Lanta et j’ai fait part de mes faiblesses ouvertement. C’était redondant, ça a pu saouler tout le monde. C’est normal que les gens souhaitent m’éliminer. J’ai vraiment fait une aventure par la petite porte, je suis déjà très fier d’être arrivé jusque-là ».

Visiblement, l’aventurier belge regarde toutes les émissions sur TF1 et ne loupe aucun moment. S’il regrette un peu le montage et jure avoir été plus actif sur le camp que ce qui est montré à l’écran, il constate – pour purepeople.com – grâce aux interviews des autres candidats qui s’expriment à son sujet qu’il a pu être maladroit : « Avec le recul, je me dis que j’aurais peut-être dû mettre plus de formes, arrondir un peu plus les angles. Si j’ai blessé quelqu’un, je m’en excuse bien sûr. Mais avec la faim, la fatigue… Tout est décuplé là-bas. Sur le coup, on n’a pas toutes les frites dans le même paquet comme on dit chez nous  ! » Il faut bien avouer que son accent belge nous manquera. Heureusement, Maud est encore dans le coup.

 
Signé duBus
Signé Stéphane Bern