Doha, l’autre perle du Golfe

Doha, l’autre perle du Golfe
DR

Plus discrète que sa voisine Dubaï, Doha fait de plus en plus parler d’elle à mesure qu’on approche de 2022, année où le Qatar accueillera la prochaine Coupe du monde de foot. De quoi conférer un rayonnement planétaire à ses atouts qui entremêlent délicatement l’Orient moderne et son pendant traditionnel. On peut y séjourner jusqu’à un mois sans visa, c’est bien plus qu’il n’en faut pour visiter ce micro-État. La compagnie nationale Qatar Airways propose d’ailleurs de profiter d’une escale lors d’un voyage vers l’Asie (ou au retour) pour y passer entre deux et quatre jours, le temps d’en...

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€5€ pour 1 mois
(sans engagement)
J'en profite
1€ pour 24h
 
J'achète