Le Palais Royal de Bruxelles est ouvert: suivez le guide!

La Salle du Trône abrite l’exposition sur les uniformes royaux.
La Salle du Trône abrite l’exposition sur les uniformes royaux. - BelgaImage

A chaque année son thème, et cette fois-ci, les costumes des souverains belges sont à l’honneur avec l’exposition « Souverainement vêtu. Les uniformes royaux ». Cette exposition essentiellement dédiée aux habillements masculins permet de découvrir les parures des monarques du Gotha, ainsi que la beauté de l’endroit où nous nous trouvons, ce Palais royal de Bruxelles ouvert au public comme chaque été.

L’exposition «
Souverainement vêtu
» présente les uniformes royaux.
L’exposition « Souverainement vêtu » présente les uniformes royaux. - BelgaImage

En passant de la petite tenue (ce sont les termes officiels !) de lieutenant-général de Léopold II à la tenue de soirée d’Albert Ier, entre la casquette de louveteau de Baudouin et la combinaison de vol de Philippe, le tout sur fond de musique classique, nous apprenons que nous sommes en plein cœur de la superbe Salle du Trône, la plus grande salle du Palais. Elle faisait autrefois office de salle de bal. Aujourd’hui beaucoup d’autres cérémonies y sont encore organisées telles que l’abdication du roi Albert II en 2013 ou encore la cérémonie d’hommage aux victimes des attentats du 22 mars 2016, à Bruxelles. La Salle du Trône, bien que grandiose, n’est cependant pas la seule pièce du Palais Royal à explorer. En été, les visiteurs peuvent s’y promener à leur guise en suivant un parcours bien défini.

Dans le bureau du Roi

Le roi Philippe dans son bureau.
Le roi Philippe dans son bureau. - BelgaImage

Une fois monté l’escalier d’honneur construit sous le règne de Léopold II, les férus d’architecture peuvent successivement pénétrer dans la Grande Antichambre, la Salle Empire et les deux Salons Blancs. Juste après le Salon Goya où le Roi a l’habitude de s’entretenir en tête à tête avec les hauts fonctionnaires d’Etat, dont Xi Jinping, le président de la République populaire de Chine, arrêtons-nous un instant dans le Salon aux Pilastres pour y admirer ses hauts murs aux teintes mordorées. Dans ce salon, le roi Philippe préside des tables rondes portant sur divers sujets d’actualité comme l’intégration ou la religion. Dans la salle adjacente, le Salon des Maréchaux, trône un imposant bureau qu’Albert Ier utilisait déjà lorsqu’il se trouvait encore au château de Laeken. Depuis 2013, Philippe se consacre à son travail à ce même bureau. En contournant la Salle du Trône, nous débouchons dans la Grande Galerie où Charles Michel a prêté serment en 2014. Actuellement, la Grande Galerie héberge l’exposition « La Lune, entre rêve et réalité », au cours de laquelle les visiteurs peuvent apprécier les différentes représentations photographiques et dessinées de l’astre.

La Salle Empire
La Salle Empire - BelgaImage

Des scarabées au plafond

Au bout de la Grande Galerie, le Salon du Penseur dans lequel la famille royale se réunit pour le traditionnel cliché de Noël devant le sapin, débouche directement sur la Salle des Glaces. Les enfants peuvent s’y amuser chaque été tout en apprenant grâce aux nombreux instruments interactifs mis à leur disposition par le centre flamand des sciences, Technopolis. Durant l’année, cette salle sert de cadre pour les remises de prix tels que le Prix Reine Mathilde. Une pièce comme une autre direz-vous, cependant, attendez de lever les yeux et d’observer attentivement ce joli vert émeraude. La Salle des Glaces doit cette couleur au million et demi de carapaces de scarabées recouvrant le plafond et le lustre central. Une œuvre de l’artiste belge Jan Fabre à la demande de la reine Paola en 2002. A la fois impressionnant et intrigant, ce travail d’orfèvre conclut la visite du Palais sur une anecdote sympathique qui a le don de détendre l’atmosphère de cet endroit si solennel.

L’œuvre de Jan Fabre dans la Salle des Glaces.
L’œuvre de Jan Fabre dans la Salle des Glaces. - BelgaImage

Abdications, serments, noces, bals, cérémonies,… Le Palais Royal de Bruxelles fut le théâtre de multiples évènements historiques depuis l’Indépendance de Belgique, année après année, souverain après souverain. Ses portes resteront ouvertes au grand public jusqu’au 25 août, une belle occasion de s’imprégner de l’histoire de notre pays.

Infos pratiques : www.monarchie.be

 
  • New York: «Le geste du Roi nous a bouleversés»

    Isopix

    À New York pour le Conseil de sécurité, le Roi des Belges a tenu à saluer la mémoire de toutes les victimes du terrorisme à travers un touchant hommage particulier à Patrice Braut, le Belge décédé dans les attentats du 11 septembre. Une attention qui a bouleversé les parents du jeune homme. Témoignage.

Signé duBus
Signé Stéphane Bern