« Didn’t Knock », ce titre des Juicy qui crée le conflit avec Theo Francken (photo et vidéo)

« Didn’t Knock », ce titre des Juicy qui crée le conflit avec Theo Francken (photo et vidéo)
Belga Image et Instagram

Juicy, un groupe composé de deux chanteuses bruxelloises, s’est produit sur la scène du festival « Het Groot Verlof », à Louvain. Durant leur concert, les deux chanteuses ont interprété une bonne partie de leur répertoire, sans oublier leur fameux titre « Didn’t Knock », entièrement dédicacé à Theo Francken.

Le morceau dénonce le projet de loi proposé par l’homme politique dont l’idée est de permettre les perquisitions policières sans mandat d’arrêt chez les personnes soupçonnées d’héberger des sans-papier.

Si la musique plaît aux fans, elle agace en revanche au plus haut point le principal intéressé qui n’a pas manqué d’étaler sa frustration sur les réseaux sociaux : « Selon ces filles, qui sont payées par la ville de Leuven pour ce concert gratuit, je suis un ‘enfoiré’, et c’est pourquoi elles m’ont dédié un titre ».

Ce à quoi les deux chanteuses ont répondu : « Tout d’abord nous aimerions lui rappeler que si nous avons été payées par la ville de Leuven pour jouer au festival «Het Groot Verlof», c’est parce que c’est notre métier. Et ce n’est pas parce que nous sommes rémunérées avec de l’argent public que nous sommes en accord avec les politiques mises en œuvre. (…) Nous continuerons à écrire et à chanter nos désaccords avec les politiques par lesquelles nous ne nous sentons pas représentées ».

 
  • Belgaimage

    Quel prince charmant pour Elisabeth?

    Majeure dans deux mois, la future Reine des Belges a encore quelques années devant elle avant de se marier. Qui seraient les prétendants possibles, de son âge, dans les Cours européennes ? « Soir mag » a fait l’exercice.

  • jail (DR)

    Ces femmes fascinées par les grands criminels

    De Landru à Salah Abdeslam, nombre de détenus dangereux reçoivent des lettres d’admiratrices transies. Quelles sont les raisons qui poussent certaines femmes à « consommer » de l’horrible ?

  • Belgaimage

    Le prince Andrew au cœur de l’affaire Epstein

    Le fils d’Elizabeth II connaissait très bien l’abuseur milliardaire, qu’il avait même invité à Balmoral en présence de la Reine !

Signé duBus
Signé Stéphane Bern
  • Signé Stéphane Bern: best of

    Pendant les vacances, nous vous faisons profiter du meilleur de Stéphane Bern, grâce à un best of concocté spécialement pour vous. Cette semaine, (re)découvrez l’annonce de Michelle Obama: elle ne se présentera pas à la Maison-Blanche.